REMISE DES BOITES

MERCREDI 4 SEPTEMBRE 2019

A MELUN de la place SAINT-JEAN 9 h 30 a la LIGUE CONTRE LE CANCER

Près de 385 000 nouveaux cas de cancer chaque année, FAITE UNE ACTION !

Envie de passer des messages sur la NATURE et le CANCER ? 
Rejoignez le coureur et son fils (Xavier Vatin) avec la ligue contre le cancer pour une marche contre le cancer et contribuer à faire avancer les recherches d’un traitement contre le cancer.

✅Au programme :

✅Remise des boites le mercredi 4 septembre 2019 depuis la place saint jean Melun à 9h 30min

✅10h 00min, direction ‘’ LA LIGUE CONCRE LE CANCER’’ de Melun (rue de l’industrie) au bureau et ouverture des boites.

⏭ Plus d’informations sur https://lecoureuretsonfils.blog/

Rendez-vous le mercredi 4 septembre 2019 depuis la place saint jean Melun à 9h 30min pour un acte généreux pour la nature et contre le cancer.

« En savoir plus » 
https://lecoureuretsonfils.blog/

il y aura + de 100 euros ….. et sa continue de monter pour la recherche et donner un peu de sourire sur les photos de la nature .

VENEZ ME REJOINDRE A MELUN POUR LA RECHERCHE UN SIMPLE PASSAGE , UN DON , UN SOURIRE , UN MERCI etc…

Un meilleur environnement pour réduire les risques de cancer

Méta description : le nombre de personnes atteintes du cancer ne cesse de croitre actuellement, c’est pourquoi il est important de chercher la meilleure solution pour la prévenir. Pourquoi ne pas miser sur l’environnement ?

Le cancer représente un cauchemar pour les personnes qui sont atteintes de cette maladie. Chaque patient a sa propre expérience là-dessus, mais quoi qu’il en soit beaucoup d’entre eux ne survivent pas. Pour éviter cela, il n’y a rien de mieux que la prévention. Afin de mieux réduire les risques de cette maladie, il faudra alors avoir un environnement sain, car de nombreuses études ont montré que certaines substances chimiques représentent des facteurs de risque de cancer.

Le lien entre l’environnement et le cancer

Si l’on prend l’exemple du cancer du sein, il a été constaté que l’utilisation de pesticides pour la pelouse et le jardin accentuerait considérablement les risques de cette maladie. Est-ce que cela veut dire qu’il faut arrêter de prendre soin de son jardin ? Certainement pas, mais il existe tant d’alternatives qui pourraient être bénéfiques pour l’environnement et qui n’affecteront pas la santé de l’Homme. Ainsi, il faut reconnaitre que le cancer est une maladie symbolique qui résulte en quelque sorte d’un environnement pollué.

Les mesures efficaces pour lutter contre le cancer

Pour prévenir le cancer, adoptez un régime alimentaire sain, il est préférable de ne consommer que des produits bios qui proviennent d’une culture sans pesticide. Optez pour des cosmétiques naturels, vous pouvez aussi essayer de les faire vous-même, cela peut être très amusant ! Optimisez votre environnement en faisant du jardinage tout en évitant d’utiliser des pesticides, des fongicides et des insecticides. Les produits chimiques ne sont pas favorables ni pour l’environnement ni pour votre santé. Ainsi, priorisez la nature et vous verrez que les risques de cancer seront plus réduits.

Le Coureur et son fils. Merci

L’environnement où va-t-on ?

Aujourd’hui, nous faisons de plus en plus attention à l’environnement qui nous entoure. Consommation d’eau, d’électricité, alimentation, ordures ménagères, transports, ce sont des catégories dans lesquelles nous avons fait beaucoup de progrès pour protéger la nature et donc, nos propres vies.

Voici pourquoi et comment vous pouvez agir, vous aussi, sur la protection de l’environnement.

Pourquoi préserver l’environnement ?

En tant qu’humains, nous faisons partie intégrante de la nature et nous avons un rôle à jouer pour garantir sa sauvegarde.

Si nous continuons à polluer, à trop produire, à trop exploiter les terres sans penser aux effets que nous causons, il peut y avoir de graves conséquences à ce genre de comportement.

Pollution de l’air

L’un des plus grand cheval de bataille des politiques environnementales d’aujourd’hui et d’assurer une qualité de l’air adéquate à tous, peu importe le pays.

Cela passe donc par des mesures régulières des polluants dans l’air et des réglementations qui ont pour but de réduire ces polluants.

Pollution de l’eau

Qu’il s’agisse des mers et océans, des fleuves et rivières, des lacs ou tout simplement des eaux de pluie et des nappes phréatiques, il est aujourd’hui primordial de donner accès à une eau potable à tous.

Comme pour l’air, cela passe par une surveillance constante et des actions mises en place pour éviter une trop grande pollution de l’eau qui permet le développement de la vie.

Surexploitation des ressources

Terres arables utilisées jusqu’à ce qu’elles se transforment en désert, animaux chassés jusqu’à leur disparition, constructions faisant reculer les forêts, toutes ces menaces sont les dangers d’aujourd’hui qui guettent la nature mais aussi nous-mêmes.

Pour cela, il est utile de trouver des alternatives et de mettre en place des politiques qui visent à réduire l’impact de ces actions sur l’environnement.

Comment entretenir notre environnement, à notre niveau ?

De plus en plus de personnes sont prêtes à faire des gestes au quotidien pour préserver l’environnement et améliorer leur qualité de vie et celle de leurs enfants et petits enfants.

Informer

Avant d’entreprendre toute action, il est important que la population soit bien informée des causes de ses actes et des alternatives à utiliser pour mieux vivre, mieux consommer, moins polluer.

Agir dans la maison

Il y a tout d’abord des démarches classiques que l’on devrait apprendre à chacun dès son plus jeune âge.

Fermer les robinets d’eau quand on se lave, quand on fait la vaisselle, éteindre les lumières en sortant d’une pièce, mettre un pull au lieu d’allumer le chauffage ou encore choisir des appareils électroménagers à basse consommation.

D’autres actions peuvent être ajoutées à cette liste comme :

  • avoir son propre petit potager pour subvenir à quelques besoins courants (herbes aromatiques par exemple) et éviter ainsi le transport des aliments jusqu’au marché puis le déplacement de la famille jusqu’au dit marché,
  • la récupération de l’eau de pluie pour l’arrosage, et pourquoi pas la lessive ou la chasse d’eau des toilettes,
  • la mise en place d’un compost pour y jeter tous les restes de nourriture,
  • l’installation de panneaux solaires si votre toit et l’ensoleillement de votre région s’y prête.

Agir à l’extérieur

Allier écologie et simplicité n’est pas trop difficile dans la maison, mais que faire en extérieur ?

Et bien tout d’abord il est utile de rappeler qu’il n’est pas nécessaire de prendre sa voiture pour tous les trajets. Un ou deux kilomètres peuvent se faire à pied en moins d’un quart d’heure. Aller chercher le pain, se rendre à la pharmacie, ou à l’école n’entraîne pas forcément le besoin de prendre sa voiture.

Également, mieux vaut avoir une voiture récente, qui est conformes aux récents standards environnementaux, qu’une vieille voiture qui pollue beaucoup. Renseignez-vous sur les primes à la casse qui peuvent vraiment valoir le coup dans le cas d’un changement de voiture.

Par ailleurs, à l’école et au travail, incitez tout le monde à mettre en place des pratiques simples mais qui rapportent beaucoup :

  • pensez au covoiturage pour venir à plusieurs au travail,
  • vérifiez bien que votre entreprise ou votre école procède au recyclage (carton, plastique, métal…) et sinon parlez-en,
  • remplacez les gobelets en plastique ou en carton par des mugs et des gourdes personnelles,
  • suggérez l’installation d’un compost pour la cantine de l’école ou du travail.

Ce sont des petits gestes quotidiens, pour certains auxquels on ne fait même plus attention, qui peuvent préserver l’environnement.

C’est aussi en informant et en éduquant les nouvelles générations que nous serons sûrs de protéger l’environnement de façon durable.

Le Coureur et son fils…;

LE CANCER

Que faire contre le cancer ?

Le cancer est en fait une appellation englobant plusieurs maladies qui touchent beaucoup de personnes, à divers stades de la vie.

Le cancer est parfois compliqué à éradiquer car il faut d’abord le dépister puis tenter de le soigner avec divers méthodes allant des traitements ciblés peu envahissants jusqu’à la chimio ou radiothérapie en passant également par la chirurgie si besoin.

Comment éviter le cancer ?

Même si certains cancers peuvent être héréditaires et liés à votre histoire familiale, d’autres cancers peuvent être liés à votre environnement et à votre style de vie. Voici donc plusieurs façons de se prémunir contre le cancer avant qu’il ne vous touche :

Fumer augmente les possibilités de cancer. C’est l’un de plus gros ennemis de votre santé, ne consommez donc pas de tabac, peu importe la forme. Si vous fumez déjà, faites-en un objectif dans les mois qui viennent d’arrêter définitivement.

Faites également attention à ce que votre environnement ne soit pas envahi par le tabac, par exemple si votre partenaire, vos parents ou bien vos colocataires fument. Ceci vaut également pour votre lieu de travail.

L’alcool joue aussi un rôle dans les dangers du cancer. Une consommation modérée d’un à deux verres par jour maximum est autorisée. Il est encore mieux si vous pouvez éviter de boire de l’alcool régulièrement. Réservez ceci aux grandes occasions est une meilleure idée.

L’obésité et une mauvaise alimentation contribuent aussi à augmenter les risques de cancer. Veillez à ce que vos plats soient équilibrés (fruits, légumes, féculents) avec de la viande blanche, des œufs, des laitages de préférence et moins de viande rouge et charcuterie.

Faites du sport et bougez dès que vous en avez l’opportunité.

Le soleil est votre ennemi si vous ne prenez pas de précautions. Vous pouvez vous exposer au soleil si vous mettez bien de la crème solaire toutes les deux heures, que vous restez à l’ombre lors des longues périodes à la plage et que vous vous habillez avec des vêtements anti UV, dans la mesure du possible.

Évitez également les coups de soleil qui peuvent précipiter un cancer de la peau !

Enfin, respectez bien le calendrier de vaccination de vos enfants et les demandes de dépistage. En effet, un cancer est bien plus facilement soigné s’il est trouvé dès les débuts de la maladie !

Quelles sont les manières d’aider la recherche contre le cancer ?

Soutenir la recherche contre le cancer peut se faire de multiples façons.

L’une de vos possibilités contre la maladie est l’information du public et cela commence par votre cercle familial. Parlez de la maladie, faites en sorte qu’elle ne soit pas un tabou. Si un de vos proches est touché, soutenez-le et sa famille. Informez vos amis, vos collègues, des risques possibles.

Faire un don à la fondation contre le cancer est également une bonne façon d’accélérer la recherche contre la maladie. Il est possible de mettre en place un don très facilement que ça soit en ligne ou par courrier papier, une fois ou même mensuellement.

Si vous avez envie de participer en personne, devenir volontaire (pour récolter des fonds, réaliser de la prévention, faire de l’accompagnement..), participer à des événements, des courses, des animations aide la recherche en en parlant et en faisant connaître les recours contre la maladie.

Chaque don, chaque volontaire, chaque action, permettent ainsi de faire avancer la recherche contre le cancer en :

  • permettant le développement de nouveaux projets,
  • aidant à mieux informer le public,
  • donnant la possibilité aux malades de ne pas rester seuls,
  • et bien d’autres actions !

Si vous êtes intéressé, contacter votre association ou fondation contre le cancer la plus proche et elle pourra vous renseigner sur le bénévolat, les dons et toute autre action à votre portée pour aider la recherche contre le cancer.

https://www.ligue-cancer.net

le coureur et son fils …

AMMS france

Mon fils âgé de 25 ans a été touché par l’aplasie médullaire sévère en juin 2016, Il était en pronostique vital et j’ai pris connaissance du manque d’informations sur les maladies rares du sang, n’est trouvé aucune association ni forum de discussion. Alors j’ai crée une page pour mobiliser sur le don de moelle osseuse, un groupe de parole pour les malades mais aussi leur entourage, un autre de conseils sportifs après une longue maladie.

https://www.facebook.com/aplasiemedullairemaladiedesang/

L’EAU CONTAMINER DANS 11 COMMUNES DE SEINE ET MARNE (VRAI ou FAUX )

les autorités écartent le risque sanitaire comme d’hab…

La présence de tritium, une substance radioactive, dans l’eau qui alimente 6,4 millions de Français inquiète. Parmi les 122 communes touchées, 11 sont en Seine-et-Marne.

Brie-Comte-Robert, Hermé, Champagne-sur-Seine,Vernou-La-Celle-sur-Seine, Chatenay-sur-Seine, Courcelles-en-Bassée, Egligny, Léchelle, Noyen-sur-Seine, Balloy et Gravon.

Bien que le seuil retrouvé dans l’eau soit largement en deçà des normes instaurées par les autorités sanitaires, 10 Bq/L(Becquerel par litre) en moyenne en Île-de-France contre un seuil sanitaire fixé à 100 Bq/L, la psychose s’est installée dans le pays au point de remettre en question la potabilité de l’eau.

« Nous avons dû prendre la parole vendredi suite à une succession de signaux d’alerte inhabituels. Il y a eu des remontées des agences départementales mais également des particuliers qui nous ont appelé directement au siège, ce qui est rarissime », détaille-t-on du côté de l’Agence régionale de santé.

La diffusion d’un enregistrement sonore d’une soi-disant infirmière de l’hôpital Bichat a alimenté la rumeur d’une contamination grave.

« Je vous fais ce petit message pour vous dire de ne surtout pas boire l’eau du robinet (…) à Bichat on a reçu un arrêté préfectoral disant que toute l’eau de l’Île-de-France a été contaminée au titanium, donc est radioactive », assène une voix de femme.

Très rapidement, la préfecture et l’AP-HP démentent et une enquête est ouverte pour « publication, diffusion ou reproduction d’informations fausses de nature à troubler la paix publique »

La structure indépendante qui milite pour la transparence sur les niveaux de radioactivité dans l’environnement et leurs impacts sur l’homme et les écosystèmes, souhaite que les autorités en charge trouvent des solutions alternatives en cas d’incident majeur.

QUI CROIRE !

Pour le coureur et son fils , A FORCE DE CANICULE ET D’INONDATIONS les ruisseaux et les rivières risquent d’être en contact avec les produits chimique qui se verse et fini par arriver a nous dans notre cor .

Les pneus usent et quand il pleut du pneu vas dans les petits rus et fini a la Rivière etc ….

RAMASSER VOS DÉCHETS MERCI

D’APRÈS LES INFOS DE LA RÉPUBLIQUE DE 77

https://actu.fr/ile-de-france/melun_77288/seine-marne-eau-contaminee-par-tritium-autorites-ecartent-risque-sanitaire_26173732.html?fbclid=IwAR3eQ6OkdK4PJabZz3zI4hZ5LgUaE55DXFsddVyufhJGLARhK7MQwMAYUl0