CYCLOSEIN le cancer du sein en CYCLO

L’association est fondée en 2015 autour de l’organisation à vélo

Introduction
Le cancer du sein est le cancer le plus fréquemment observé chez les femmes en France comme dans l’Union Européenne et aux États-Unis. Cette maladie reste la première cause de décès par cancer chez la femme en 2012 (avec un taux de mortalité de 15,7 pour 100.000 et 11.900 décès en 20121).
Bien qu’il s’agisse d’une pathologie multifactorielle, des études ont démontré que le travail de nuit augmente le risque de développer cette maladie. Or, 3,5 millions de français travaillent de nuit habituellement ou occasionnellement soit 15,4% des salariés (30% de ces français dans la fonction publique et 42% dans les entreprises privées2)

Buts de l’association
Sensibiliser les pouvoirs publics et la population sur le risque de cancer du sein généré
par le travail de nuit ;
Améliorer la surveillance médicale et gynécologique du personnel de nuit ;
Optimiser la participation de la médecine du travail dans le dépistage du cancer du
sein ;
Obtenir la reconnaissance du cancer du sein comme maladie professionnelle pour les
travailleurs de nuit ;
Mais aussi organiser des rencontres d’information, de sensibilisation et de prévention
dans les lycées, les forums santé et toute autre manifestation en rapport avec la
prévention des risques en matière de santé publique.

Le travail de nuit et le risque de cancer du sein


Les études
Présentés le 14 décembre 2010, les premiers résultats de l’étude française CECILE3 (INSERM) confirment que le risque de cancer du sein est accru chez les femmes qui travaillent des nuits complètes. Ils montrent que les femmes ayant travaillé des nuits complètes (de 23h00 à 5h00) à un moment quelconque de leur carrière ont un risque augmenté de 30% par rapport à celles qui n’ont jamais travaillé la nuit, le risque augmentant avec la durée du travail de nuit et la fréquence du nombre de nuits par semaine.
Le CIRC4 a classé récemment le travail de nuit comme cancérigène probable.


1 En France, source InVS – Communiqué de presse du 11/07/2013
2 Chiffres étude DARES 2012
3 Cancer du sein : Etude épidémiologique en Côte d’Or et en Ille-et-Vilaine sur l’Environnement
4 Centre International de Recherche sur le Cancer

Les mécanismes impliqués

Rôle de la mélatonine ….

Rôle du sommeil

Habitudes alimentaires

Vitamine D

Statut hormonal …

Hygiène de vie …

Actions de l’association
Le périple fondateur (2016)
L’association est fondée en 2015 autour de l’organisation d’un périple à vélo qui a eu lieu au mois de septembre 2016, pour rallier le Ministère de la Santé à Paris depuis St Mitre les Remparts (Bouches-du-Rhône, France) afin de sensibiliser les pouvoirs publics et la population.

Sylvie PIOLI présidente de l’Association est elle même touchée par le cancer du Sein.


PÉRIPLE : MAIRIE DE ST MITRE-LES-REMPARTS ➔ MINISTÈRE DE LA SANTÉ À PARIS
(10-26 SEPTEMBRE 2016)

950 kms et près de 80 hrs de vélo

Le périple européen 2018
Dans le cadre d’Octobre Rose 2018, Cyclosein s’est fixé comme objectif de continuer son
périple de 2015, toujours à vélo, en allant déposer, depuis le Ministère de la Santé à Paris, un dossier complet sur le cancer du sein et le travail de nuit au Parlement Européen à Bruxelles
(933 km).


PÉRIPLE : MINISTÈRE DE LA SANTÉ À PARIS ➔ PARLEMENT EUROPÉEN À BRUXELLES
(1-15 OCTOBRE 2018)

Le périple des nations unies 2019
Dans le cadre d’Octobre Rose 2019, Cyclosein s’est fixé comme objectif de poursuivre son combat au cours d’un nouveau périple, toujours à vélo, en allant déposer son dossier sur le cancer du sein et le travail de nuit à l’Organisation des Nations Unies à Genève depuis St Mitre les Remparts (Bouches-du-Rhône, France).

Conclusion
La prévention est primordiale. Les personnes travaillant de nuit doivent adopter de saines
habitudes de vie (bien manger, bien dormir, avoir une activité physique régulière, se maintenir à un poids de santé, ne pas fumer, limiter la consommation d’alcool, avoir un apport en vitamine D suffisant…)
Une information sur les risques encourus par les travailleurs en horaires de nuit doit être
obligatoire ainsi qu’une sensibilisation des médecins généralistes et des gynécologues sur le risque de cancer du sein de cette population.
Le suivi médical des travailleurs de nuit travail doit être renforcé6.
Des mesures particulières doivent être mises en œuvre : formations obligatoires sur le travail de nuit et hygiène de vie, mise en place de salles de repos pour le personnel…
Les études doivent être renouvelées (CECILE) ou poursuivies.

Et depuis janvier 2020 (covid-19) les restrictions sont limiter et donc ils sensibilisent auprès des Lycées et des villages . faite un partage et des commentaires et n’hésitez pas a les contacter .

CONTACT : https://www.facebook.com/Cyclosein/

432 allée des frères Montgolfier 13920 Saint-Mitre-les-Remparts

la conclusion du coureur ; quand on est toucher par ce cancer (cancer du sein) il est souvent douloureux , des chimios et des traitements long et des séquelles psychologiques . DONC ALLEZ VOUS FAIRE DEPISTER .AVANT . merci

LA NATURE , LE SPORT c’est un Grand PAS vers la GUERISON , moi je marche , et vous c’est le vélo BRAVO ET QUI C’EST ON SE CROISERA UN JOUR DANS LES CHEMINS VERT ….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s