LA FORCE DE JOSE face au cancer du RECTUM

JOSE âgé de 55 ans habitant en île de France , ses hobbies tatouages , l’Amérique latine, le Brésil, la musculation , à découvert son cancer du rectum en mars 2021 et vient de terminer la première chimiothérapie.

Le 04 mars en allant à la selle du sang en est sorti, nous sommes allés aux urgences et il est resté hospitalisé. Des examens ont confirmé le cancer( coloscopie, scanne, irm pelvienne, tep scan)

Un protocole a été mis en place, nous avons demandé un deuxième avis médical et avons changé d’hôpital car nous y étions plus rassurés. La chimiothérapie a démarré le 19 mai 2021….

Les 46 heures de chimiothérapie ce sont terminés hier, il est très fatigué

FORCE ET COURAGE JOSE , TU FERA FACE ET GAGNERA … 2024…

LE CANCER DU RECTUM

Un cancer du rectum est une maladie des cellules qui tapissent l’intérieur du rectum. Il se développe à partir d’une cellule initialement normale qui se transforme et se multiplie de façon anarchique, jusqu’à former une masse appelée tumeur maligne (ou cancer).

On estime à environ 44 000 le nombre de nouveaux cas de cancers colorectaux (côlon ou rectum) en 2017 en France. Légèrement plus de la moitié (55 %) toucheraient des hommes.

Le cancer colorectal (côlon ou rectum) est le 3e cancer le plus fréquent chez l’homme après ceux de la prostate et du poumon, et le 2cancer le plus fréquent chez la femme après celui du sein.

QUELS SONT LES SYMPTÔMES D’UN CANCER DU RECTUM ?

Un cancer du rectum peut être suspecté devant plusieurs signes dont :

  • la survenue de douleurs abdominales ;
  • la présence de sang dans les selles ;
  • une alternance entre diarrhée et constipation ;
  • une envie constante d’aller à la selle ;
  • des douleurs au niveau de l’anus ;
  • la détection d’une masse à la palpation de l’abdomen ou au toucher rectal (palpation de l’intérieur du rectum avec l’index) ;
  • une dégradation inexpliquée de l’état général se manifestant notamment par une perte de poids et d’appétit, une diminution de la prise alimentaire et de la fatigue.

Le cancer du rectum peut également être suspecté si le test de recherche de sang dans les selles effectué dans le cadre du dépistage organisé des cancers colorectaux se révèle positif. (sources e-cancer.fr )

Prévenir l’apparition d’un cancer colorectal

Retirer les polypes est un moyen efficace de prévenir l’apparition d’un cancer colorectal.

Le dépistage, effectué tous les deux ans entre 50 et 74 ans, permet de repérer et traiter ce cancer à un stade précoce, voire de détecter et retirer ces polypes avant qu’ils ne se transforment en cancer.

S’il avait fait les examens nécessaires à l’âge de 50 ans on aurait peut-être échappé à ça ! Car à la base c’est un polype !

FAITE-VOUS DEPISTER à 50 ans messieurs et dames (colon , utérus …)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s