Le cancer pédiatrique c’est quoi ?

Chaque année, en France, près de 1 700 enfants de moins de 15 ans sont déclarés atteints de cancer. Le cancer pédiatrique n’est pas le même que le cancer chez les adultes. Il est beaucoup plus rare. Les leucémies et les lymphoïdes sont les principaux cancers connus chez l’enfant. Quelles sont les causes de ces maladies rares ? Quels sont également les symptômes ? Comment traiter un cancer pédiatrique ?

Définition du cancer pédiatrique

Le cancer pédiatrique est une maladie rare qui touche les enfants de moins de 18 ans. Il représente environ 1 % des cancers dans les pays développés. Le cancer pédiatrique ne se retrouve pas chez l’adulte. Un enfant ne peut pas être atteint d’un cancer du poumon, du col ou du sein. Cette maladie spécifique des enfants est d’ailleurs plus sensible à la chimiothérapie, c’est pourquoi elle affiche un taux de guérison plus important par rapport au type de cancers des adultes.

Les lymphomes et les leucémies sont les types de cancer pédiatriques les plus connus. Ils représentent environ 40 % de l’ensemble des cancers des enfants. Cependant, le cancer pédiatrique peut également se présenter sous forme de tumeurs cérébrales (cerveau), de rétinoblastomes (rétine), de sarcomes (os), de néphroblastomes (rein) ou de neuroblastomes (ganglions lymphatiques).

Les causes du cancer pédiatrique chez l’enfant

Plusieurs recherches sont effectuées pour déterminer les facteurs favorisant le cancer pédiatrique chez l’enfant. Cependant, jusqu’à maintenant on ne retrouve pas de cause très bien identifiée comme chez l’adulte. Toutefois, il y a une part environnementale et une exposition à des substances toxiques qui influencent à la propagation de la maladie. Moins de 5 % des cancers pédiatriques viennent d’une cause héréditaire. Certaines familles ont des prédispositions génétiques. Ils présentent surtout des anomalies de gènes qui permettent d’expliquer l’apparition du cancer chez l’enfant.

Quand les médecins identifient des familles avec une prédisposition génétique au cancer, ils procèdent à un dépistage régulier des enfants dans la famille durant leur enfance et même à l’âge adulte. De cette manière, il est plus facile de diagnostiquer les cas dès leurs apparitions.

Les cancers les plus fréquents chez les enfants

Les pathologies les plus connues chez les enfants sont la leucémie, les lymphomes et le neuroblastome. Le symptôme d’un cancer pédiatrique est différent d’une maladie à une autre. Ils ne sont pas spécifiques. Il peut s’agir d’une pâleur, de maux de tête qui persistent, d’une fatigue constante, des douleurs osseuses ou abdominales ou encore d’une boule logée quelque part et qui grossit.

La leucémie

Environ une enfant sur trois atteints de cancer souffre de leucémie. Il représente 29 % de nouveaux cas diagnostiqués chaque année en France. Il est le résultat d’une anomalie dans le développement des cellules souches de la moelle osseuse.

La cause de la leucémie vient d’une anomalie génétique comme la trosonomie 21 ou une grande exposition à des substances toxiques comme les métaux lourds ou une exposition aux radiations ionisantes.

Il existe deux types de leucémie chez l’enfant :

  • On parle de leucémie aiguë lymphoïde lorsque la maladie touche les globules blancs. Il représente environ 80 % des leucémies chez les enfants.
  • On parle de leucémie aiguë myéloïde lorsque la maladie touche la ligne myéloïde. Il représente seulement 20 % des cas de leucémie.

Les symptômes de la leucémie chez l’enfant sont la pâleur, la fatigue et la difficulté respiratoire. Il peut également se présenter sous forme de palpitation ou d’un malaise général. Ces signes sont dus au manque de globules rouges. L’infection comme les angines, les bronchites, les infections des gencives peuvent être ces signes de leucémies si elles sont récidivantes. On constate également de petits saignements dans l’épaisseur de la peau ou une perte de sang régulier au niveau du nez, des gencives ou sur d’autres parties. C’est surtout la manifestation d’un manque de plaquettes.

Le traitement d’une leucémie passe par la chimiothérapie. Elle se divise en plusieurs étapes.

  • La première est l’induction qui sert surtout à réduire les cellules cancéreuses. C’est un traitement intensif de 3 à 4 semaines.
  • L’étape suivante est la consolidation qui débute dès qu’il y a un signe de rémission. C’est-à-dire que lorsqu’on ne détecte plus de cellules cancéreuses dans la moelle osseuse ni dans le sang. Le plus souvent, elle sollicite un autre type de traitement.

À la fin, il y a l’intensification qui reprend les médicaments utilisés lors de l’induction. Entre l’induction et l’intensification, il faut compter entre 3 à 12 mois de traitement.

Les lymphomes

Le lymphome est le 3e type de cancer le plus fréquent chez l’enfant. Il est le plus souvent détecté après l’âge de 5 ans. Le lymphome de Hodgkin est le plus connu de cette forme de maladie. Il se développe en détruisant les globules blancs. Cette maladie est le plus souvent découverte après la détection d’un ou de plusieurs ganglions sous la peau ou en profondeur. Le ganglion peut également se situer à proximité du cœur. Mais outre le lymphome de Hodgkin, il y a également le lymphome de Burkitt, le lymphome lymphoblastique, le lymphome anaplasique et les lymphomes B diffus à grandes cellules.

Les symptômes sont différents en fonction de la maladie :

  • Pour les lymphomes de Burkitt ou lymphomes abdominaux, les symptômes sont les douleurs abdominales, le vomissement, l’ictère ou l’augmentation du volume de l’abdomen
  • Pour le lymphome lymphoblastique ou le lymphome thoracique, les symptômes sont la toux, une difficulté à respirer ou le syndrome de cave supérieur.
  • Le lymphome ORL qui fait partie du lymphome de Burkitt se manifeste également par la difficulté à respirer à cause de l’obstruction des voies respiratoires. Il se présente par la tuméfaction du visage et peut même arriver à la paralysie faciale si les nerfs sont atteints.
  • Le lymphome ganglionnaire se manifeste par l’apparition des ganglions visibles au niveau du cou, des aisselles ou dans les plis inguinaux.

Jusqu’à maintenant, la cause des lymphomes n’est pas déterminée. Mais ce qui est sûr, c’est qu’il est favorisé par un déficit génétique ou un déficit de l’immunité acquise. Le traitement des lymphomes passe exclusivement par la polychimiothérapie, une association de nombreuses chimiothérapies. La durée de traitement ainsi que l’intensité du traitement dépendent du type de la maladie. Le traitement dure de 2 mois à trois ans en fonction de la maladie.

La radiothérapie est utilisée pour traiter les lymphomes de Hodgkin. Toutefois, il suit de nombreuses indications pour éviter les séquelles des rayons. Les thérapeutiques ciblées permettent de faire apparaître des anticorps monoclonaux. Ce traitement a pour but d’augmenter le taux de guérison. L’immunothérapie est le traitement adopté sur les enfants qui ne répondent pas à la chimiothérapie.

Le diagnostic du cancer pédiatrique

Le cancer pédiatrique est diagnostiqué à partir des analyses sanguines ou des examens d’imagerie. Ce diagnostic dépend également de la maladie. Pour les tumeurs solides, on utilise le scanner, l’IRM ou l’échographie. C’est seulement la leucémie qui est détectable à partir d’une analyse sanguine. Le cancer pédiatrique évolue très rapidement et les symptômes apparaissent également très rapidement.

C’est pourquoi il est plus facile de diagnostiquer un cancer chez les enfants. Certains cancers pédiatriques présentent un taux de guérison de 100 % s’ils sont pris en charge rapidement. Toutefois, les tumeurs cérébrales sont plus mortelles, car leur taux de guérison est très faible. Les enfants souffrant de ces maladies n’ont que 5 % de chance de guérir. En général, pour toutes les formes de cancers, on enregistre un taux de guérison de 80 % et 1 enfant sur 5 rechute.

MERCI DE PARTAGER , et participer aux animations , courses a pieds , et acheter des RUBANS

MERCI DE SOUTENIR LE COUREUR , ABONNEZ-VOUS et RECEVEZ LES NEWS , GRATUITEMENT merci

retrouvez notre ARTICLE sur  » LA LEUCEMIE CHEZ LES ENFANTS  » , de AVRIL 2022

Une réflexion sur “Le cancer pédiatrique c’est quoi ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s