TOUS UNIS POUR AIDER LE PROJET 2024

Il s’agit d’un projet fou : celui de faire le tour du massif du Mont-Blanc pour lutter contre le cancer. Ce projet s’adresse aux personnes en rémission ou ayant été en rémission ainsi qu’à toute personne sensible à cette cause !

En quelques mots, le tour partira de Chamonix et fera une boucle pour revenir à la ville de départ. Au total, c’est plus de 170 kilomètres de marche en 15 jours. Il s’agit donc de faire entre 13 et 15 kilomètres par jour pour atteindre le Mont-blanc, où nous y ferons une halte de 2 jours.

Nous prévoyons un budget comprenant les repas et les nuits aux refuges pour un montant de 60€ par nuit et par personne. Ce montant doit être multiplié par le nombre de personnes constituant le groupe (environ 15 personnes) et ce pour toute la durée de l’événement, c’est-à-dire pendant 15 jours. Le montant de la cagnotte à atteindre pour réaliser le projet est de 23 000€.

Si vous souhaitez participer à la lutte contre le cancer en contribuant – même modestement – à ce projet, vous ferez des heureux et permettrez de célébrer la victoire de la vie sur le cancer !

D’autre part, si le plafond de la cagnotte n’est pas atteint en 2023, alors le montant récolté sera reversé aux associations de luttes contre le cancer (qui ont financé en partie) , et à la ligue contre le cancer. ou voir pour offrir des JOUETS aux personnes inscrites ( noël avant l’heure )

JE TENAIS A REMERCIER les ASSOCIATIONS :

. Au Nom de LOULOU ( https://www.facebook.com/Au-nom-de-Loulou-118957416171382 )

. DEAR BONY ( https://www.facebook.com/dearbony )

. association Tous pour Jays ( https://www.facebook.com/Touspourjays )

. association Partage ta Différence ( https://www.facebook.com/partagetadifference )

. une main vers l’espoir ( https://www.facebook.com/MainVerslEspoir )

Et plein d’autre ….

les particuliers qui m’on envoyer un don :

Francis , Nicole , Sandrine , José …..

LES MAGASINS ET ENTREPRISES

LA fleuriste de Montereau ( https://www.facebook.com/Amellys-102789901441326 ) , la boulangerie de Montereau Surville , les pharmacies de Montereau , Decathlon pour mes flyers , le cordonnier du confluent ,coiffure sur Cannes Ecluse , mes partenaires … et dans les tirelires déposées dans la ville de MONTEREAU-FAULT-YONNE et ALENTOURS

et un merci du soutien de LA MAIRIE

ET VOUS !

plus infos : https://lecoureuretsonfils.blog/le-tour-du-massif-du-mont-blanc-contre-le-cancer/

MERCI

Maladies invisibles : ces pathologies sans symptômes apparents

Les maladies invisibles sont caractérisées par le fait qu’elles ne présentent aucun symptôme apparent engendrent beaucoup de conséquences.

Maladies invisibles : quelles conséquences sociales pour les patients ?

Le terme de maladie invisible désigne l’ensemble des pathologies ne présentant aucun symptôme apparent. Lorsqu’elles ne sont pas divulguées par le patient ou tout simplement ignorées par ce dernier, il est difficile pour l’entourage de les soupçonner. Souvent, ces maladies invisibles induisent chez les patients des comportements inhabituels, qui sont la plupart du temps mal interprétés par les personnes tierces, voire par la victime elle-même. La fatigue est alors interprétée comme de la fainéantise, les troubles de la mémoire comme signes de démence, ou de déficience intellectuelle. Découvrons plus en détails les catégories de pathologies invisibles, ainsi que le quotidien lugubre des patients qui en sont atteints.

Les différents types de maladies invisibles

Comme nous l’avons mentionné, les maladies invisibles peuvent être classifiées en diverses catégories, distinguées selon la nature du handicap provoqué. Ainsi, 4 types de maladies invisibles existent, voyons les détails de chacun.

Les maladies invalidantes chroniques

On pourrait qualifier les pathologies de cette catégorie de maladies physiques, par opposition aux maladies psychiques, même s’il ne s’agit pas de la seule classification pouvant correspondre à cette description. Cette classification est celle qui comporte le plus grand nombre de maladies invisibles.

Quoiqu’il en soit, la catégories des maladies chroniques et invalidantes regroupe des pathologies connues, à l’image du diabète, de la maladie de Crohn, ou encore de l’ensemble des troubles digestifs, cardiaques et respiratoires chroniques. Bien qu’il n’est pas possible de reconnaître un patient atteint de ce type de maladies à vue, on sait les handicaps, et parfois même les douleurs qu’elles sont susceptibles d’engendrer.

On peut également ajouter beaucoup de pathologies à cette catégorie, comme l’arthrite, la sclérose en plaque et bien d’autres.

Les handicaps sensoriels

Voici une autre classification de maladies que l’on pourrait qualifier de physiques. Les handicaps sensoriels concernent comme leur nom l’indique toutes les pathologies qui concernent les sens. Les deux plus communes sont naturellement les troubles de la vue ainsi que la surdité et toutes les formes de déficience auditive. La cécité ne s’inscrit cependant pas dans la catégorie, puisqu’il est facile de reconnaître à priori une personne aveugle. Pour le reste des sens, à savoir le goût, l’odorat et le toucher, les handicaps sensoriels se font plus rares, mais demeurent naturellement invisibles.

Les handicaps psychiques

Nous voici à présent dans la première classification psychologique des maladies invisibles. Ici, on retrouve des troubles psychiques assez connus, à l’image de la bipolarité, de la schizophrénie ou encore des différentes formes de dépression. Bien que ces pathologies engendrent des troubles du comportement visibles, il n’existe pas de symptôme spécifique à l’une d’entre elles. Le plus souvent, la tristesse du patient se fait ressentir, son irritabilité, sa perte de motivation, etc. Mais ce sont là des signes que l’on peut attribuer à un simple coup de blues ou quelque léger trouble. Certains patients s’obstinent à occulter les troubles psychiques dont ils sont victimes, ce qui les rend encore plus difficiles à déceler.

Les troubles cognitifs

L’ultime classification des maladies invisibles concerne la catégories des troubles cognitifs. A la différence des handicaps psychiques qui consistent en une altération de l’état psychique, les troubles cognitifs reposent sur une difficulté du patient à utiliser ses capacités cérébrales.

Eux aussi difficiles à déceler, on les attribue souvent à une déficience intellectuelle, ce qu’ils ne sont pas. Les facultés cognitives les plus souvent touchées dans ce cas sont la mémoire, la concentration, la maîtrise du langage, la perception et la gestuelle.

Les difficultés vécues par les patients atteints de maladies invisibles

Hormis l’aspect santé qui est bien entendu le premier touché, la principale conséquence négative des maladies invisibles est avant tout d’ordre social. En effet, l’absence de symptômes donne souvent l’apparence d’une personne saine, en totale capacité de ses moyens, physique ou mentaux. Cette apparence implique un manque d’indulgence de l’entourage lorsque le patient présente des signes de faiblesse. C’est par exemple le cas d’une personne ne pouvant travailler et qui se voit accusée de fainéantise par le voisinage, ou encore celui d’une personne ne circulant pas en fauteuil roulant qui se gare sur une place réservée aux handicapés. Il existe quantité d’autres scénarios dans lesquels les personnes souffrant de pathologies invisibles s’attirent les diatribes des autres.

Ainsi s’en suivent des souffrances psychologiques vécues par ces patients, qui se sentent méprisés, incompris, critiqués à tort. Des souffrances qui contribuent à aggraver la pathologie principale dont ils sont atteints, créant ainsi un cercle vicieux dont il est très difficile de s’extirper, surtout pour les plus faibles mentalement.

Mais l’impact social n’est pas le seul obstacle auquel doivent faire face les victimes de maladies invisibles; bien souvent, le marché de l’emploi leur est inaccessible, en raison de leurs limites physiques ou intellectuelles. Les chiffres montrent que le taux de chômage est 2 fois plus grand chez les personnes souffrant de ce type de pathologies que chez les bien portants, ce qui constitue un écart abyssal.

L’accompagnement des victimes de maladies invisibles

Devant faire face, outre les problèmes de santé, à de nombreux obstacles sociaux et économiques, il est indispensable de venir en aide aux patients atteints de maladies invisibles. Des dispositifs existent pour accompagner ces gens en détresse pour les aider à trouver un emploi adapté à leur situation, à travers un suivi personnalisé. Fort heureusement, de nombreux patients ont pu à ce jour bénéficier de tels dispositifs, et disposent désormais d’un emploi. Côté social, un psychologue peut être un bon partenaire afin de surmonter la pression de l’entourage.

Il faut savoir que la plupart du temps, ces patients se replient sur eux-mêmes, et ne communiquent leur situation à personne. Ce recroquevillement les enfoncera davantage dans leurs souffrances, c’est pourquoi il est impératif, en tant que proche, de parler à la personne atteinte, de la convaincre à s’exprimer et à bénéficier des aides disponibles.

A suivre dans un prochain article

Recevez du nouveau contenu directement dans votre boîte de réception.

Movember : mois de sensibilisation sur la santé masculine

Le Movember est le mois de sensibilisation à la santé masculine. Les initiatives permettent de collecter des fonds et soutenir la recherche !

Chaque année au mois de novembre se tient un mouvement qui tend à soutenir la recherche sur les maladies masculines telles que le cancer (testicules, prostate), la santé mentale, etc. Plusieurs initiatives sont mises en place pour informer et susciter une mobilisation toujours plus importante autour de ces sujets. La santé masculine est en crise : nous devons agir ensemble !

Lancé en France en 2012, ce mouvement est en réalité né en Australie en 2003. Très rapidement, l’initiative a pris de l’ampleur et des événements se sont organisés pour soutenir la santé des hommes et la recherche dans ce domaine. Courses, concerts, rencontres et autres Moments ont pris de l’ampleur chaque année, grâce à Internet et à la puissance des réseaux. Fédérer la communauté est alors devenu plus simple, tout comme collecter des fonds pour la recherche. Au mois de novembre, de plus en plus d’internautes postent des photos d’eux arborant une belle moustache… Et vous pouvez aussi rejoindre ce mouvement positif et bienveillant en participant au Movember.

Comment participer au Movember ?

Dès aujourd’hui, vous pouvez télécharger l’application Movember et rejoindre la communauté pour vous mobiliser aux côtés de milliers d’autres personnes. D’autres initiatives sont possibles : à vous de jouer ! Faites circuler l’information, invitez un maximum de monde à se joindre à vos événements ainsi qu’à vos initiatives : amis, connaissances, familles, collègues, coéquipiers, camarades de classe… Chaque mobilisation compte durant le Movember !

Pratiquez le move : 60 kilomètres dans le mois

Chaque heure, dans le monde, soixante hommes mettent fin à leurs jours. Pendant le Movember, nous sommes invités à marcher ou à courir 60 kilomètres en leur mémoire. Tout se joue sur l’application. Ces initiatives permettent de collecter de l’argent. Il servira à financer des projets révolutionnaires en termes de prévention du suicide, de santé mentale et de traitement des cancers masculins. L’impact est énorme et vous pouvez contribuer à lui donner toujours plus d’importance !

Laissez-vous pousser la moustache !

Laissez-vous pousser la moustache pour soutenir le mouvement ! Qu’importe le style de moustache que vous décidez de porter, votre visage soutient la cause et la collecte de fonds pour la santé masculine. En effet, la moustache captive l’attention et met en lumière une mobilisation grandissante pour les hommes et leur santé. Rasez à blanc, puis modelez soigneusement votre moustache tout au long du mois. « Plus on est de Mo, plus on rit » ! Invitez vos amis, collègues et coéquipiers à se joindre au mouvement.

Organiser un moment et collectez des fonds

Organisez quelque chose, n’importe quoi, en virtuel ou en réel, afin de rassembler les gens autour d’une activité ludique et simple. L’idée ? Passer un bon moment tous ensemble, tout simplement ! Soirée virtuelle, repas, activités en tous genres… Invitez donc vos amis à se joindre à vous pour collecter des dons lors de ce Moment ! L’objectif est de rassembler le plus de monde possible autour de cet événement. Vous trouverez tous les outils nécessaires sur l’application du Movember afin de réussir votre Moment et collecter un maximum de dons.

plus infos clic sur mon partenaire ( https://www.ligue-cancer.net/ )

Recevez les nouveaux articles dans votre boîte de réception , merci .

Tout savoir sur le cancer du sein ( avec OCTOBRE ROSE )

Le cancer du sein apparaît à cause dela présence de cellules anormales qui se multiplient de façon incontrôlée dans le sein, cela peut se répandre dans le corps par les vaisseaux sanguins ou lymphatiques. En général, la progression de ce genre de cancer est lente, étalée sur plusieurs mois voire des années.

Cancer le plus commun chez les femmes, on estime qu’environ une femme sur 9 sera atteinte d’une cancer du sien au cours de sa vie.

Il apparaît majoritairement après 50 ans. Le taux de survie est estimé à 5 ans après le diagnostic, mais il varie beaucoup en fonction de l’âge et du type de cancer. Environ 1 femme sur 27 atteintes du cancer du sein mourra.

Types de cancer du sein

Il existe deux types de cancers : le cancer non invasif et le cancer invasif.

Le cancer non invasif est le type le plus fréquent de cancer du sein chez la femme. Il se forme à l’intérieur des canaux de lactation du sein. Mais grâce à la mammographie, il est diagnostiqué beaucoup plus fréquemment. Dans la quasi-totalité des cas, le traitement de ce cancer fonctionne, et les patientes guérissent.

La cancer invasif du sein se propage dans les tissus autour des canaux de lactation, mais toujours à l’intérieur du sein. Cependant, ce type de cancer peut se propager à d’autres parties du corps et former des métastases si il n’est pas traitée à temps. Il existe globalement trois formes : le Carcinome canalaire, dans les canaux de lactation; le Carcinome lobulaire, dans les lobules regroupés dans les lobes, et le Carcinome inflammatoire avec un sein rouge, enflé et chaud. Ce dernier type de cancer est celui qui progresse le plus rapidement et qui est le plus difficile à traiter. Il est également possible d’observer d’autres carcinomes, mais c’est plus rare, tout comme la maladie de Paget (plaie au mamelon qui ne cicatrise pas).

Les symptômes et personnes à risque

Les principaux symptômes auxquels il faut être attentif sont : la présence d’une grosseur au sein, des écoulements du mamelon, une rétraction du mamelon, un changement d’apparence de la peau d’un sein ou encore un changement inhabituel de la forme d’un sein.

Néanmoins, plusieurs facteurs peuvent être également à l’origine de ce type de symptôme, il vous faudra consulter un spécialiste pour en identifier la cause.

Les principaux éléments de risque chez une personne concernant le cancer du sein sont le genre (sexe féminin), un âge de plus de 50 ans, des antécédents familiaux ou personnels, lésion à risque au sein ou encore la nul liparité et la grossesse tardive.

Les facteurs de risque du cancer du sein

Les principaux facteurs de risque identifiés sont : le surplus de poids, l’absence d’exercice physique, la consommation d’alcool et la prise d’une hormonothérapie substitutive à la ménopause. Notez que toutefois un cancer du sein peut se former sans aucun facteur de risque.


Les traitements médicaux du cancer du sein

Le traitement va dépendre du type de cancer et de son stade d’évolution. Il faudra au préalable réaliser une biopsie pour étudier la nature de la tumeur, et ainsi savoir si elle est cancéreuse ou pas. Il est également possible de se voir effectuer l’un de ces tests : le test du dosage des récepteurs hormonaux des oestrogènes, le test du dosage des récepteurs de la progestérone et le test du HER2. Ces tests apporteront des informations clés pour définir quel est le traitement le plus adapté.

Il existe 5 catégories de traitements : la chirurgie; la radiothérapie; la chimiothérapie; la thérapie hormonale et la thérapie ciblée.

La chirurgie appliquée dans le cas du cancer du sein s’appelle la mastectomie et permet d’enlever la tumeur. Elle peut être partielle, segmentaire ou totale. Le choix du type de mastectomie repose sur la taille de la tumeur, son type et son emplacement dans le sein. L’avis de la patiente est également pris en compte.

La mastectomie partielle doit souvent être suivie de radiothérapie afin de détruire les cellules cancéreuses qui pourraient demeurer dans le sein. Elle permet de réduire le risque de récidive.

La chimiothérapie utilise des médicaments pour traiter les cancers. Dans le cas du cancer du sein, elle est traditionnellement prescrit après la chirurgie. Son but est de détruire d’éventuelles cellules cancéreuses rescapées de l’opération. Le choix de ce traitement dépend principalement du stade d’évolution de la maladie.

La thérapie hormonale est utilisée en combinaison à la chirurgie, à la radiothérapie ou à la chimiothérapie. Ce traitement va être privilégié si le cancer a des récepteurs hormonaux, cette thérapie pourrait limiter voir arrêter la progression de ce type de cancer.

Il existe 2 types de médicaments anti-hormonaux : les anti-oestrogènes, qui se fixe à la surface des cellules cancéreuses, et les inhibiteurs de l’aromatase, empêchant la production d’oestrogènes par les tissus gras et les glandes surrénales.

Les thérapies ciblées permettent de s’adapter aux facteurs biologiques identifiés, afin d’optimiser le traitement pour de meilleurs résultats. Cela peut se faire avec une médicamentation par injection intraveineuse à propos de certains gènes en cause. On observe également de nombreuses recherches et développements des thérapies biologiques. Ces dernières ont l’avantage d’avoir moins d’effets indésirables et d’être plus ciblées.


Cancer du sein chez l’homme

Le cancer du sein chez l’homme est rare avec moins de 1 % de cas. Mais ils sont exposés à tous les types de cancer du sein, tout comme la femme. Il convient de noter que les facteurs de risque sont un peu différents.

En effet, certains facteurs accroissent la possibilité qu’un homme soit atteint d’un cancer du sein. A partir de 60 ans, on trouve plus de cas de cancer du sein chez l’homme, d’autant plus s’ il y a des antécédents familiaux. Les facteurs comme la prédisposition génétique, le syndrome de Klinefelter (trouble génétique), l’exposition aux rayonnements ou encore la cirrhose du foie sont des arguments possibles de l’apparition de cette maladie chez l’homme. Dès qu’il y a une augmentation du taux d’œstrogène et une baisse du taux d’androgènes, peu importe la raison, il faut être prudent quant au développement de cette maladie.


FAITES VOUS DEPISTER

plus infos a télécharger

ABONNEZ-VOUS et RECEVEZ PAR MAIL LES PROCHAINS ARTICLES , merci

BIENVENUE a  » Mon cancer ou… L’harmonie des rubans « 

Je vous présente Péggy ( infirmière depuis plus de 20 ans ) qui ma contacter pour me parler de son groupe , je te remercie .

Voici le groupe elle est :

coach en gestion de la maladie et transition de vie. Je souhaite accompagner les personnes atteintes de cancer à donner un sens à leur maladie, trouver ou retrouver une identité et se donner un nouvel horizon de vie. 

VOUS VOULEZ PARLER de votre combat de vos questions a poser . Je vous invite a aller dans ce groupe qui viens de naitre il y a 4 semaines . .

https://www.facebook.com/groups/moncanceroulharmoniedesrubans

faite une demande et merci .

Vous souhaitez un article vous aussi , contactez moi ( lecoureuretsonfils@gmail.com )

Les Petits Bonnets de l’Espoir

Confectionner des petits bonnets de l’Espoir avec des tee-shirts et les distribuer gracieusement dans les hôpitaux. Un Bonnet=Un sourire. 

A ce jour nous sommes à plus de 72 000 bonnets distribués gracieusement sur toute la France.

https://www.facebook.com/LesPetitsBonnetsDelEspoir/

ABONNEZ-VOUS et Recevez les articles et les news dans votre boîte de réception. MERCI

Soutenez ce projet pour célébrer la victoire de la vie sur le cancer !

Il s’agit d’un projet fou : celui de faire le tour du massif du Mont-Blanc pour lutter contre le cancer. Ce projet s’adresse aux personnes en rémission ou ayant été en rémission ainsi qu’à toute personne sensible à cette cause !

En quelques mots, le tour partira de Chamonix et fera une boucle pour revenir à la ville de départ. Au total, c’est plus de 170 kilomètres de marche en 15 jours. Il s’agit donc de faire entre 13 et 15 kilomètres par jour pour atteindre le Mont-blanc, où nous y ferons une halte de 2 jours.

Déroulement de ce projet et conditions

Ce projet est prévu pour se dérouler du 15 au 30 juin 2024. Les personnes qui seront sélectionnées devront se rendre à Chamonix par leur propre moyen (train, voiture,…) et à leur charge. Dès leurs arrivées à Chamonix, la cagnotte prendra en charge la première nuit avant de commencer ce périple.

L’équipe sera composée d’un médecin cancérologue pour pallier à tout souci de santé durant la marche, un infirmier pour seconder le docteur et rassurer les enfants, un photographe pour les photos souvenirs qui sera accompagné d’un journaliste qui réalisera des interviews des participants. Ce projet comprend également le guide, mon fils et moi.

Les participants peuvent s’inscrire gratuitement pour avoir une chance de participer à cette grande marche. Nous sélectionnerons un maximum de 5 adultes en rémission de divers cancers et 2 enfants avec leurs accompagnants.

La cagnotte prendra en charge les frais de ce projet, comprenant également la dernière nuit après les 15 jours de marche.

Financement du projet

Nous prévoyons un budget comprenant les repas et les nuits aux refuges pour un montant de 60€ par nuit et par personne. Ce montant doit être multiplié par le nombre de personnes constituant le groupe (environ 15 personnes) et ce pour toute la durée de l’événement, c’est-à-dire pendant 15 jours. Le montant de la cagnotte à atteindre pour réaliser le projet est de 23 000€.

Si vous souhaitez participer à la lutte contre le cancer en contribuant – même modestement – à ce projet, vous ferez des heureux et permettrez de célébrer la victoire de la vie sur le cancer !

D’autre part, si le plafond de la cagnotte n’est pas atteint en 2023, alors le montant récolté sera reversé équitablement aux associations de luttes contre le cancer (qui ont financé en partie) et notamment l’association Rêves d’enfants, et à la ligue contre le cancer.

Calendrier du projet

Inscription pour participer au projet jusqu’à fin 2022. Vous devrez alors envoyer courant janvier 2023, un certificat médical validé par le cancérologue qui nous accompagne.

Sélection des heureux participants le 25 décembre 2023. La liste officielle des inscrits et des partants sera accessible sur le site et sera actualisée tous les 3 mois.

Nous nous retrouverons tous le 15 juin 2024 à Chamonix pour participer à cette belle aventure !

Vous pouvez retrouver toutes les informations sur mon site internet. Vous pouvez également vous inscrire dans le groupe pour suivre à travers les photos et les interviews nos participants durant ce voyage ! Bonus : il y aura des lives en direct du Mont-Blanc !

PLUS INFOS et les déroulements https://lecoureuretsonfils.blog/le-tour-du-massif-du-mont-blanc-contre-le-cancer/

pour la cagnotte en ligne de mon blog : même 2 euros merci

Ponctuel
Mensuellement
Annuellement

Faire un don ponctuel

Faire un don mensuel

Faire un don annuel

Choisir un montant

€2,00
€5,00
€10,00
€5,00
€10,00
€20,00
€5,00
€15,00
€100,00

Ou saisir un montant personnalisé


Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Votre contribution est appréciée.

Faire un donFaire un don mensuelFaire un don annuel

ou la cagnotte du partenaire ( lacagnottedesproches.fr ) clic : https://lacagnottedesproches.fr/cagnotte/le-tour-du-massif-du-mont-blanc-contre-le-cancer/

mon affiche a télécharger et partager

AIDEZ-NOUS A LE REALISER MERCI

En 2024 je lance « LE TOUR DU MASSIF DU MONT-BLANC avec 7 personnes en Rémissions du CANCER « 15 jours de marches ( ½ jour ) et voire le MONT-BLANC après tant de souffrance et de Chimio .OFFRIR cette beauté gratuitement grâce a une cagnotte et avec le soutiens d’associations et de vous . MERCI

A PARTAGER , merci

POUR NOUS CONTACTER :

« le coureur et son fils »

Mon fils et moi faisons des randonnées dans la nature et mon papa fait des grandes marches solo , nous rencontrons des gens pour sensibiliser à notre marche et à la cause , LE CANCER 🎗pour faire passer notre message :

 » Protégeons le NATURE pour une meilleur santé et que le CANCER touche n’importe qui ! « 

Hormis les marches , nous récoltons des dons pour la recherche en partenariat avec la LIGUE CONTRE LE CANCER DE SEINE ET MARNE par nos tirelires déposer dans des magasins et autour de la taille (durant les marches) .

En dehors des marches , nous écrivons des articles sur divers cancers , et sur des associations ou leurs combats .

Après avoir fait , Montereau-Fault-Yonne à Gustave-Roussy 80 kms , le Périphérique de Paris avec masque , les 3 hôpitaux du SUD SEINE et MARNE 60 kms , le tour de l’île de France en 13 jours 600 k . Et divers grande marche de 50 kms et plus .

En 2024 je lance « LE TOUR DU MASSIF DU MONT-BLANC avec 7 personnes en Rémissions du CANCER « 15 jours de marches ( ½ jour ) et voire le MONT-BLANC après tant de souffrance et de Chimio .OFFRIR cette beauté gratuitement grâce a une cagnotte et avec le soutiens d’associations et de vous . MERCI

VOUS POUVEZ NOUS CONTACTER , par mail , les réseaux sociaux , messenger , le contact du blog et mon téléphone et adresse postale .

MAIL : lecoureuretsonfils@gmail.com

FACEBOOK https://www.facebook.com/lecoureuretfils

MESSENGER de 9 hr à 18 hr en semaine m.me/lecoureuretfils

twitter : https://twitter.com/lecoureuretfils

instagram : https://www.instagram.com/lecoureuretsonfils/

linkedln : https://www.linkedin.com/in/xavier-vatin-83a4611a6/

youtube : https://www.youtube.com/channel/UCIReBhsg14ewzLNXOiy475Q

ADRESSE postale ( mr vatin xavier , 77130 MONTEREAU-FAULT-YONNE ) me demander par mail la rue

TELEPHONE ME DEMANDER PAR MAIL .

Le cancer pédiatrique, le mois en or : mobilisons-nous pour les patients !

Le mois en Or : en septembre 2021, mobilisons-nous dans la lutte contre les cancers pédiatriques grâce aux initiatives mises en place !

Le mois de septembre revêt une couleur noble pour sensibiliser le plus grand nombre de personnes aux cancers pédiatriques. C’est le mois en or ! Ce mois est entièrement dédié au soutien à la lutte contre les cancers pédiatriques. Ces derniers touchent plus de 2000 enfants et adolescents chaque année en France. Et leur famille également.

Les services de pédiatrie des hôpitaux de France se mobilisent à travers des initiatives, des reportages et des interviews afin d’offrir de la visibilité à ces petits patients et à leur combat quotidien. Vous aussi, vous pouvez faire avancer la lutte en informant le plus grand nombre de personnes autour de vous. Pour cela, tous les moyens sont bons : les réseaux sociaux, les affiches, les partages d’informations, etc.

Les initiatives du mois en or de 2021 : soutenir la lutte contre les cancers pédiatriques

Le mois de septembre se démarque par des initiatives multiples afin de soutenir la recherche contre le cancer pédiatrique. Tout le monde est invité à se mobiliser aux côtés des jeunes patients. L’enjeu est de faire connaître les cancers pédiatriques afin de leur offrir une meilleure considération du public et de mobiliser ce dernier. Pour la cinquième année consécutive, le mois international des cancers de l’enfant offre aux jeunes patients une mobilisation sans limites.

Le mois en or est international : tous les pays se mobilisent ainsi pour leurs plus jeunes patients. En France, ils sont plus de 2 000 à se faire diagnostiquer un cancer chaque année et nous devons donc les soutenir à travers les initiatives qui sont mises en place. Tout au long de ce mois, les services de pédiatrie vous invitent à découvrir leurs patients, leur environnement de travail et les soins qu’ils prodiguent. L’information est notre meilleure arme pour mobiliser un maximum de donateurs et de participants au mois de septembre en Or.

La mobilisation de chacun compte !

Pour donner un maximum de visibilité au mois en or et à ses initiatives, chacun a le pouvoir d’intervenir et de faire avancer les choses. Les chercheurs bien sûr, qui sont chargés de trouver les remèdes et traitements de demain. Les soignants, qui accompagnent chaque jour les patients à travers une prise en charge personnalisée et globale. S’ajoutent les associations qui apportent une oreille attentive et du réconfort aux patients ainsi qu’aux familles. Les patients, qui chaque jour se battent contre la maladie. Ils sont les premiers acteurs de ce mois en or.

Mais tous ces acteurs de premier plan ont besoin des participants du septembre en Or, qui soutiennent les patients et repoussent leurs limites au cours des initiatives mises en place. Ils ont aussi besoin des donateurs qui parrainent les chercheurs et leur donnent les moyens de développer de nouveaux traitements. Enfin, les influenceurs et les médias doivent diffuser le plus largement possible le message du mois en or. Au cours de ce mois de septembre, nous devons tous repousser nos limites et diffuser le plus largement possible les informations sur les cancers pédiatriques.

Comment participer au défi du mois en or ?

Le mois en or se tient du 1er au 30 septembre 2021. Vous pouvez participer de plusieurs façons, en fonction de vos capacités, de vos moyens et de vos disponibilités. N’oubliez pas que chaque mobilisation compte :

  • Faire des kilomètres en marchant, en courant, en nageant, en trottinette, à roller, à vélo… Et les partager sur le site de l’événement afin de faire grimper le compteur.
  • Faire des dons : un euro = un kilomètre.
  • Interagir avec les centres et Instituts qui participent au mois en or sur les réseaux sociaux : aimer, commenter, partager… Soyons actifs sur les réseaux afin d’utiliser ces canaux de communication du mieux possible !
  • Faire sponsoriser ses kilomètres : fixez-vous des objectifs de kilomètres et rapprochez-vous d’une entreprise ou association pour convertir vos kilomètres en euros pour la lutte contre le cancer pédiatrique !

Toutes les mobilisations sont utiles, même les plus anodines ou les plus courtes ! Dans la recherche contre le cancer, chaque euro compte et chaque soutien également.

À quoi servent les dons faits lors du mois en or ?

Les dons réalisés et collectés lors du mois en or servent donc à financer les projets de recherche sur les cancers pédiatriques. L’objectif est de développer de nouveaux traitements et soins à dispenser aux patients de moins de quinze ans atteints par une tumeur ou un cancer. Le but est aussi de leur offrir un véritable soutien dans cette épreuve et un confort de vie supplémentaire. Mobilisons-nous aux côtés des services pédiatriques et de leurs patients pour faire progresser la recherche et l’espoir !

a lire : https://lecoureuretsonfils.blog/2021/07/12/quest-ce-que-le-cancer-pediatrique-et-la-leucemie/

rendez-vous en octobre pour OCTOBRE ROSE

ABONNEZ-VOUS et recevez par mail les prochains articles ,MERCI