POUR NOUS CONTACTER :

« le coureur et son fils »

Mon fils et moi faisons des randonnées dans la nature et mon papa fait des grandes marches solo , nous rencontrons des gens pour sensibiliser à notre marche et à la cause , LE CANCER 🎗pour faire passer notre message :

 » Protégeons le NATURE pour une meilleur santé et que le CANCER touche n’importe qui ! « 

Hormis les marches , nous récoltons des dons pour la recherche en partenariat avec la LIGUE CONTRE LE CANCER DE SEINE ET MARNE par nos tirelires déposer dans des magasins et autour de la taille (durant les marches) .

En dehors des marches , nous écrivons des articles sur divers cancers , et sur des associations ou leurs combats .

Après avoir fait , Montereau-Fault-Yonne à Gustave-Roussy 80 kms , le Périphérique de Paris avec masque , les 3 hôpitaux du SUD SEINE et MARNE 60 kms , le tour de l’île de France en 13 jours 600 k . Et divers grande marche de 50 kms et plus .

En 2024 je lance « LE TOUR DU MASSIF DU MONT-BLANC avec 7 personnes en Rémissions du CANCER « 15 jours de marches ( ½ jour ) et voire le MONT-BLANC après tant de souffrance et de Chimio .OFFRIR cette beauté gratuitement grâce a une cagnotte et avec le soutiens d’associations et de vous . MERCI

VOUS POUVEZ NOUS CONTACTER , par mail , les réseaux sociaux , messenger , le contact du blog et mon téléphone et adresse postale .

MAIL : lecoureuretsonfils@gmail.com

FACEBOOK https://www.facebook.com/lecoureuretfils

MESSENGER de 9 hr à 18 hr en semaine m.me/lecoureuretfils

twitter : https://twitter.com/lecoureuretfils

instagram : https://www.instagram.com/lecoureuretsonfils/

linkedln : https://www.linkedin.com/in/xavier-vatin-83a4611a6/

youtube : https://www.youtube.com/channel/UCIReBhsg14ewzLNXOiy475Q

ADRESSE postale ( mr vatin xavier , 77130 MONTEREAU-FAULT-YONNE ) me demander par mail la rue

TELEPHONE ME DEMANDER PAR MAIL .

Le cancer pédiatrique, le mois en or : mobilisons-nous pour les patients !

Le mois en Or : en septembre 2021, mobilisons-nous dans la lutte contre les cancers pédiatriques grâce aux initiatives mises en place !

Le mois de septembre revêt une couleur noble pour sensibiliser le plus grand nombre de personnes aux cancers pédiatriques. C’est le mois en or ! Ce mois est entièrement dédié au soutien à la lutte contre les cancers pédiatriques. Ces derniers touchent plus de 2000 enfants et adolescents chaque année en France. Et leur famille également.

Les services de pédiatrie des hôpitaux de France se mobilisent à travers des initiatives, des reportages et des interviews afin d’offrir de la visibilité à ces petits patients et à leur combat quotidien. Vous aussi, vous pouvez faire avancer la lutte en informant le plus grand nombre de personnes autour de vous. Pour cela, tous les moyens sont bons : les réseaux sociaux, les affiches, les partages d’informations, etc.

Les initiatives du mois en or de 2021 : soutenir la lutte contre les cancers pédiatriques

Le mois de septembre se démarque par des initiatives multiples afin de soutenir la recherche contre le cancer pédiatrique. Tout le monde est invité à se mobiliser aux côtés des jeunes patients. L’enjeu est de faire connaître les cancers pédiatriques afin de leur offrir une meilleure considération du public et de mobiliser ce dernier. Pour la cinquième année consécutive, le mois international des cancers de l’enfant offre aux jeunes patients une mobilisation sans limites.

Le mois en or est international : tous les pays se mobilisent ainsi pour leurs plus jeunes patients. En France, ils sont plus de 2 000 à se faire diagnostiquer un cancer chaque année et nous devons donc les soutenir à travers les initiatives qui sont mises en place. Tout au long de ce mois, les services de pédiatrie vous invitent à découvrir leurs patients, leur environnement de travail et les soins qu’ils prodiguent. L’information est notre meilleure arme pour mobiliser un maximum de donateurs et de participants au mois de septembre en Or.

La mobilisation de chacun compte !

Pour donner un maximum de visibilité au mois en or et à ses initiatives, chacun a le pouvoir d’intervenir et de faire avancer les choses. Les chercheurs bien sûr, qui sont chargés de trouver les remèdes et traitements de demain. Les soignants, qui accompagnent chaque jour les patients à travers une prise en charge personnalisée et globale. S’ajoutent les associations qui apportent une oreille attentive et du réconfort aux patients ainsi qu’aux familles. Les patients, qui chaque jour se battent contre la maladie. Ils sont les premiers acteurs de ce mois en or.

Mais tous ces acteurs de premier plan ont besoin des participants du septembre en Or, qui soutiennent les patients et repoussent leurs limites au cours des initiatives mises en place. Ils ont aussi besoin des donateurs qui parrainent les chercheurs et leur donnent les moyens de développer de nouveaux traitements. Enfin, les influenceurs et les médias doivent diffuser le plus largement possible le message du mois en or. Au cours de ce mois de septembre, nous devons tous repousser nos limites et diffuser le plus largement possible les informations sur les cancers pédiatriques.

Comment participer au défi du mois en or ?

Le mois en or se tient du 1er au 30 septembre 2021. Vous pouvez participer de plusieurs façons, en fonction de vos capacités, de vos moyens et de vos disponibilités. N’oubliez pas que chaque mobilisation compte :

  • Faire des kilomètres en marchant, en courant, en nageant, en trottinette, à roller, à vélo… Et les partager sur le site de l’événement afin de faire grimper le compteur.
  • Faire des dons : un euro = un kilomètre.
  • Interagir avec les centres et Instituts qui participent au mois en or sur les réseaux sociaux : aimer, commenter, partager… Soyons actifs sur les réseaux afin d’utiliser ces canaux de communication du mieux possible !
  • Faire sponsoriser ses kilomètres : fixez-vous des objectifs de kilomètres et rapprochez-vous d’une entreprise ou association pour convertir vos kilomètres en euros pour la lutte contre le cancer pédiatrique !

Toutes les mobilisations sont utiles, même les plus anodines ou les plus courtes ! Dans la recherche contre le cancer, chaque euro compte et chaque soutien également.

À quoi servent les dons faits lors du mois en or ?

Les dons réalisés et collectés lors du mois en or servent donc à financer les projets de recherche sur les cancers pédiatriques. L’objectif est de développer de nouveaux traitements et soins à dispenser aux patients de moins de quinze ans atteints par une tumeur ou un cancer. Le but est aussi de leur offrir un véritable soutien dans cette épreuve et un confort de vie supplémentaire. Mobilisons-nous aux côtés des services pédiatriques et de leurs patients pour faire progresser la recherche et l’espoir !

a lire : https://lecoureuretsonfils.blog/2021/07/12/quest-ce-que-le-cancer-pediatrique-et-la-leucemie/

rendez-vous en octobre pour OCTOBRE ROSE

ABONNEZ-VOUS et recevez par mail les prochains articles ,MERCI

LA LEUCEMIE

Ce cancer provient de la moelle osseuse et des cellules sanguines et il fait partie des hémopathies malignes.

Les symptômes visibles à l’œil nu sont la fièvre, la pâleur et les douleurs articulaires. Lors de la prise de sang, vous pourrez vérifier la baisse du nombre de globules blancs, des plaquettes et du nombre de globules rouges.

Il existe quatre types de leucémie. On peut les classer selon deux critères : leur rapidité d’évolution avec la leucémie aiguë qui apparaît soudainement et la leucémie chronique qui apparaît plus lentement; et d’autre part, leur aspect cytologique lié à la lignée des cellules à partir de laquelle elles émergent, ce qui donne la leucémie lymphoïde et la leucémie myéloblastiques.

La leucémie aiguë lymphoblastique est le type de leucémie le plus courant chez le jeune enfant, mais elle affecte également des adultes, y compris des sujets de plus de 65 ans.

Elle est provoquée par la multiplication de lymphocytes défaillants dans la moelle osseuse appelés blastes. Elle affecte surtout les enfants. Et elle apparaît brutalement, avec souvent seulement quelques jours ou semaines entre les premiers symptômes et le diagnostic. Le traitement peut alors débuter dans les jours voire les heures qui suivent le diagnostic.

C’est une maladie rare dont les causes sont encore inconnues. Elle n’est cependant pas contagieuse, ni transmissible, ni héréditaire. Elle peut survenir à tout âge, chez le nourrisson comme chez la personne âgée, avec de fréquentes périodes de rémission chez l’enfant. Le principal traitement administré aux malades est la chimiothérapie et parfois par greffe de cellules souches hématopoïétiques.

vous souhaitez soutient je vous conseil de lire les 2 autres articles avec les liens de leurs associations ( https://lecoureuretsonfils.blog/2020/06/08/les-journees-contre-la-leucemie-avec-lassociation-au-nom-de-loulou/ )

( https://lecoureuretsonfils.blog/2020/04/16/la-leucemie-au-bresil/ )

une brochure sur les LEUCEMIES a télécharger

rendez-vous le 1 er SEPTEMBRE pour le mois en OR ( CANCER PEDIATRIQUE ) avec un nouvelle article merci

TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LE CANCER DU REIN (2ème partie)

Le cancer du rein est un type de cancer qui survient dans les reins en développant des cellules malignes ou cancéreuses qui proviennent du cortex rénal. C’est le type le plus courant de carcinome du rein : 15 300 nouveaux cas sont enregistrés en 2018, dont 67 % chez l’homme.

Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut comprendre sur le cancer du rein !

Qu’est-ce que le cancer du rein ?

Le cancer du rein commence lorsque des cellules anormales se multiplient de manière incontrôlable dans un ou les deux reins. Les reins sont deux organes en forme de haricot situés de chaque côté de la colonne vertébrale, juste en dessous des côtes. Ils filtrent les déchets du sang et aident à équilibrer les niveaux d’eau, de sels et de minéraux dans le sang.

Un autre nom du cancer du rein est le cancer rénal ce qui signifie qu’il est lié au rein.

Le cancer du rein détecté tôt peut souvent être traité avec succès. Mais s’il n’est pas détecté dans les premières phases de développement, le cancer peut se propager (métastaser) à d’autres parties du corps, comme les ganglions lymphatiques, les poumons, les os ou le foie.

Quelles sont les causes du cancer du rein ?

Les experts ne savent pas exactement ce qui cause le cancer du rein. Cependant, certaines choses augmentent les chances de contracter ce cancer. Votre risque est plus élevé si :

  • Vous fumez
  • Vous avez un emploi qui vous expose régulièrement à certains produits chimiques ou minéraux, tels que l’amiante, l’essence et le cadmium (utilisé dans la fabrication)
  • Vous prenez trop d’analgésique pendant une longue période
  • Vous avez certaines maladies héréditaires, comme la maladie de Von Hippel-Lindau (VHL

Quels sont les symptômes ?

Le cancer du rein ne provoque généralement pas de symptômes au début. Il est souvent découvert grâce à des tests d’imagerie médicale ; c’est des tests qui créent des images de l’intérieur du corps.

Une fois qu’il commence à se propager, le cancer du rein peut provoquer un ou plusieurs de ces symptômes :

  • Du sang dans les urines.
  • Une bosse qui peut être ressentie dans le bas du dos ou dans l’abdomen.
  • Douleur dans le côté ou dans le dos.

En plus de ces symptômes principaux, d’autres peuvent apparaître, comme la perte de poids, le manque d’appétit, la fatigue générale, l’anémie et la fièvre.

En raison de la proximité du rein avec la glande surrénale, elle peut parfois être accompagnée de changements hormonaux qui provoquent une hypertension, une augmentation de la viscosité du sang, une hypertrophie des seins chez l’homme ou une augmentation du calcium dans le sang.

Comment est-il traité ?

Dans la mesure du possible, les médecins ont recours à la chirurgie pour éliminer le cancer du rein. Lorsque le cancer en est à ses débuts et ne s’est pas propagé, les médecins peuvent souvent l’éliminer complètement et aucun autre traitement n’est nécessaire.

Lorsque vous ne pouvez pas opérer ou si le cancer est à un stade avancé, les médecins peuvent utiliser :

  • L’ablation par radiofréquence pour détruire les petites tumeurs
  • L’immunothérapie
  • Thérapie ciblée…

MERCI DE PARTAGER

VOUS SOUHAITEZ RECEVOIR PAR MAIL LES ARTICLES DU BLOG simple ABONNE-TOI CI-DESSOUS .

Qu’est-ce que le cancer pédiatrique et la leucémie ?

Près de 2 500 mineurs et enfants déclarent un cancer en France chaque année. Ces cancers couvrent des maladies très diverses et sont considérés comme une multitude de maladies rares.

Les progrès modernes permettent de guérir 8 enfants sur 10. Cependant, le cancer reste la deuxième cause de mortalité chez les moins de 15 ans.

Nous verrons dans cet article ce qu’il faut savoir sur les cancers chez les plus jeunes, et tout particulièrement la leucémie.

1.Quels sont les différents types de cancer ?

Pour la moitié des cancers qui surviennent chez l’enfant, ils apparaissent avant l’âge de 5 ans.

Il existe 9 types de cancer :

– la leucémie qui trouve son origine dans la moelle osseuse et le sang ,

– le lymphome depuis les ganglions et le système lymphatique,

– le néphroblastome avec son origine dans les reins,

– le neuroblastome qui se développe dans les glandes surrénales et le système nerveux sympathique,

– l’ostéosarcome qui part depuis les os,

– le rhabdomyosarcomes qui part lui des muscles et des tissus de soutien,

– le rétinoblastome avec la rétine,

– la tumeur cérébrale partant du cerveau et de la moelle épinière,

– et les autres tumeurs comprenant les ovaires, les testicules, le système nerveux central, le thorax et l’abdomen.

2. Les caractéristiques propres aux cancers des enfants

Les cancers pédiatriques présentent des caractéristiques propres. Ils sont clairement distinguables des tumeurs chez l’adulte. Dans les pays civilisés, les cancers les plus courants chez les jeunes sont les leucémies, les tumeurs cérébrales et les lymphomes. Nous aurons l’occasion d’approfondir sur la leucémie dans la suite de ce dossier. Il se développent donc sur des organes ou tissus en plein développement. Cela explique la différence avec les cancers chez les adultes avec notamment une croissance très rapide, qui n’est cependant pas proportionnelle en gravité. Une autre spécificité qui a été observée est l’arrêt spontané de croissance de certaines tumeurs.

3. Facteurs de risque

Au-delà des facteurs génétiques et d’expositions environnementales qui représentent environ 15% des cas, pour le reste des causes, les raisons de l’apparition de la maladie restent inconnues.

Parmi les facteurs exogènes identifiés et reconnus du cancer, il y a les radiations ionisantes à fortes doses que l’on a observé principalement chez les enfants survivants de bombardements atomiques ou de catastrophe nucléaire, ainsi que les irradiations médicales dû à des examens médicaux répétés. Il y a également les médicaments hormonaux en cause, lorsqu’ils sont consommés par la mère lors de la grossesse. Et certains virus comme le virus d’Epstein-Barr sont considérés comme responsables dans l’apparition de lymphomes et cancers de la peau.

Parmi les facteurs de risque soupçonnés, on parle de la radioactivité, l’exposition à des champs électromagnétiques, l’exposition aux pesticides et insecticides durant la grossesse et l’exposition à la fumée de tabac.

On tient pour responsable également la vulnérabilité des enfants aux toxiques, en cause l’immaturité de certains des organes et mécanismes corporels. Parmi ces mécanismes qui ne sont pas encore efficient et donc facteurs aggravants dans la gestion des toxiques, on note :

– les mécanismes de l’homéostasie,

– les mécanismes rénaux de détoxication,

– la détoxication par le foie,

– le manque d’enzymes hépatiques dû au temps d’adaptation du nourrisson à la sortie du ventre,

– le volume relatif des organes,

– le faible taux d’hématies chez le nouveau-né,

– la capacité d’absorption de certains toxiques métalliques ou radionucléides plus importante chez l’enfant,

– les perturbateurs endocriniens féminins.

4. Quels sont les symptômes ?

Les symptômes sont malheureusement variables et souvent trompeurs, car ils peuvent s’observer au cours de maladies communes chez l’enfant. Le cancer ne revêt pas de symptômes spécifiques ! Il peut s’agir d’une fatigue, d’une pâleur, de maux de tête persistants, de douleurs abdominales, de douleurs osseuses, d’une « boule » qui grossit, ou encore de signes neurologiques inhabituels.

C’est la persistance des symptômes qui doit alerter le praticien de santé, et il doit ainsi prescrire des examens complémentaires d’ordre biologiques ou radiologiques.

Ces symptômes somme toute très communs peuvent être de nature diverse et variée.

Entre le temps de notifier les premiers symptômes et le diagnostic définitif d’un cancer, il peut être très différent en fonction du type de cancer et de sa localisation. Ce temps à diagnostiquer n’est pas d’une importance capitale, les chances de guérison sont principalement liées aux caractéristiques spécifiques de la maladie.

5. Comment est établi le diagnostic ?

Le cancer chez l’enfant est détecté principalement grâce à des analyses sanguines en ce qui concerne les leucémies, et des examens d’imagerie pour les tumeurs solides.

Ainsi le diagnostic d’une leucémie est défini par l’examen des cellules sanguines et de la moelle osseuse prélevée par ponction lombaire. En cas de tumeur solide, le diagnostic nécessite bien souvent une biopsie, pour analyser un fragment de la tumeur. Si il s’agit de tumeurs cérébrales, une opération peut être envisagée rapidement en raison du risque encouru pour le fonctionnement du cerveau.

En général, le délai moyen pour obtenir un diagnostic précis concernant un enfant est de plusieurs jours. Le diagnostic peut sembler long mais un bilan précis est une condition sinequanone pour identifier le traitement le mieux adapté face à la maladie de votre enfant.

6. Les traitements du cancer chez l’enfant

Les options thérapeutiques efficaces sont les mêmes que chez l’adulte : la chirurgie, la chimiothérapie et la radiothérapie. Le choix du traitement va dépendre essentiellement du type de tumeur et du stade d’avancement de la maladie. Bien souvent, les docteurs préconisent une combinaison des différentes thérapies. Certaines réserves sont portées sur la radiothérapie qui est pourvoyeuse d’effets secondaires sur le long terme.

Étant en pleine phase de croissance et de développement, les enfants sont particulièrement sensibles aux traitements agressifs. Des progrès dans l’immunothérapie et les traitements personnalisés tendent à résorber les complications tardives éventuelles. En effet, il arrive que les personnes ayant eu un cancer enfant soient victimes de complications tardives. Ces derniers sont principalement liés à leur traitement et induisent des troubles de la croissance, stérilité, difficultés d’apprentissage ou risque accru de développer un autre cancer. De plus, ces troubles n’apparaissent généralement qu’à la fin de la croissance, après la puberté.

Un bilan d’extension peut être proposé. Il va avoir comme objectifs de préciser l’étendue de la maladie et de s’assurer de l’état général de l’enfant en vue du traitement.

En fonction du type de cancer, le bilan peut comporter des examens d’imagerie, de biopsie, et peuvent réitérer au cours du traitement pour évaluer son efficacité. Ce bilan d’extension de la maladie permet de définir le meilleur choix de traitement.

7. La leucémie

Ce cancer provient de la moelle osseuse et des cellules sanguines et il fait partie des hémopathies malignes.

Les symptômes visibles à l’œil nu sont la fièvre, la pâleur et les douleurs articulaires. Lors de la prise de sang, vous pourrez vérifier la baisse du nombre de globules blancs, des plaquettes et du nombre de globules rouges.

Il existe quatre types de leucémie. On peut les classer selon deux critères : leur rapidité d’évolution avec la leucémie aiguë qui apparaît soudainement et la leucémie chronique qui apparaît plus lentement; et d’autre part, leur aspect cytologique lié à la lignée des cellules à partir de laquelle elles émergent, ce qui donne la leucémie lymphoïde et la leucémie myéloblastiques.

La leucémie aiguë lymphoblastique est le type de leucémie le plus courant chez le jeune enfant, mais elle affecte également des adultes, y compris des sujets de plus de 65 ans.

Elle est provoquée par la multiplication de lymphocytes défaillants dans la moelle osseuse appelés blastes. Elle affecte surtout les enfants. Et elle apparaît brutalement, avec souvent seulement quelques jours ou semaines entre les premiers symptômes et le diagnostic. Le traitement peut alors débuter dans les jours voire les heures qui suivent le diagnostic.

C’est une maladie rare dont les causes sont encore inconnues. Elle n’est cependant pas contagieuse, ni transmissible, ni héréditaire. Elle peut survenir à tout âge, chez le nourrisson comme chez la personne âgée, avec de fréquentes périodes de rémission chez l’enfant. Le principal traitement administré aux malades est la chimiothérapie et parfois par greffe de cellules souches hématopoïétiques.

VOICI la liste des associations venant en aide aux familles et versent des dons a la recherche dont j’ai FAIS UN ARTICLE SUR EUX , MERCI A EUX ….

LISTE des associations

  1. LES RÊVES DE KENZA (https://www.facebook.com/lesrevesdekenza)
  2. Une main vers l’ESPOIR (https://www.facebook.com/MainVerslEspoir/)
  3. HASTAGMEHDIGAHZI ( https://www.facebook.com/hashtagmehdighazi/ )
  4. AMMS france ( https://www.facebook.com/aplasiemedullairemaladiedesang/)
  5. AU NOM DE LOULOU ( https://www.facebook.com/Au-nom-de-Loulou-118957416171382/)
  6. EVA pour la vie ( https://www.facebook.com/evapourlavie/)
  7. Soutenez LOUISE ( https://www.facebook.com/Soutenons-Louise-243974846434314/)
  8. SCOTT & CO contre la Leucémie et autres MALADIES ( https://www.facebook.com/Associationscottandco/)
  9. TOUS AVEC JADE , un enfant de 2 ans de BRETAGNE ( https://www.facebook.com/La-bulle-de-Jade-313631649217528/)
  10. « ASSOCIATION CASSANDRA «  https://www.facebook.com/associationcassandra/
  11. KIMY 7 ans  ( https://www.facebook.com/desetoilesdanslesyeuxdekimy/)
  12. Histoire d’un ange partis en 2019 trop tôt le PETIT MARLEY aidez les parents merci .( https://www.leetchi.com/c/marley-un-ange-de-plus« )
  13. LE MYSTÈRE DE MELISSA (https://www.facebook.com/tousunis.pourmelissa)
  14. LE CANCER des OS si fragile .( https://www.facebook.com/dearbony/)
  15. BRETAGNE AVEC l’association. « KEREZ » ( https://www.facebook.com/AssoKerezMorvan/)
  16. STANN face au Gliome infiltrant (https://www.facebook.com/Stannnotreangenotrewarrior/)
  17. Syndrome de Cornelia de Lange ( https://lecoureuretsonfils.blog/2020/01/12/syndrome-de-cornelia-de-lange/)
  18. LA dernière larme d’Émilie ( https://www.facebook.com/unedernierelarme)
  19. La fusée de CONSTANCE avec du SANG pour la vie ( http://constancelapetiteguerriereastronaute.org/)
  20. GRAVISSONS TOUS SUR LA MÊME CORDE ( https://www.gravirensemble.com/)
  21. LA LEUCÉMIE du PETIT GABI ( https://www.facebook.com/Les-ailes-dor-101274571286427/ )
  22. Une maman face a la LEUCÉMIE de son fils EMERIC ( https://www.evapourlavie.com/)
  23. Association Warrior Enguerrand dans le NORD de la France ( https://www.facebook.com/assoWEnguerrand/)
  24. Une Héros WONDER AUGUSTINE ( https://www.facebook.com/AssociationWonderAugustine/)
  25. GRANDIR SANS CANCER AVEC l ‘étoile de MARINA ( https://www.aidonsmarina.com/)
  26. GRANDIR SANS CANCER  ( https://www.facebook.com/grandirsanscancer/)
  27. « Communauté I Have A Dream » association ENFANTS MALADES ( https://www.facebook.com/IHaveADreamComunity/)
  28. Imagine l’arrivée de la course contre le cancer pédiatrique grâce « IMAGINE FOR MARGO » ( https://imagineformargo.org/ )
  29. Les Griffes de Maxence avec WOLVERINE contre « le cancer de l’ostéosarcome » ( https://www.facebook.com/mary.roger.maxence/)
  30. L’association Des étoiles dans la mer ( https://www.facebook.com/desetoilesdanslamer/)
  31. Des coccinelles Rouges Pour Thomas ( https://www.facebook.com/descoccinellesrougespourthomas/)
  32. Association des Héros avec Noah ( https://www.facebook.com/lassociationdesheros/?ref=page_internal )
  33. DONNERSENS ( https://www.facebook.com/Donnersensasso )
  34. Auxane, son combat pour la vie ( https://www.facebook.com/Auxane-son-combat-pour-la-vie-1781081888876618/ )
  35. ASSOCIATION ROSEAU ( https://www.facebook.com/Association-ROSEAU-436951799655160/ )
  36. Le Petit Soleil de Seillans avec FLAVYE la bonne étoile ( https://www.facebook.com/groups/lepetitsoleildeseillans )
  37. Le Rêve de Marie DREAM ( https://www.facebook.com/lerevedemariedream/ )
  38. Sourire d’enfant ( https://www.facebook.com/souriredenfant.fr/ )
  39. LES YEUX DE MATHILDE ( https://www.facebook.com/nathalie.cholinquelet.7 )
  40. A MADYSSON ( https://www.facebook.com/josephine.oumah.1 )
  41. QUI EST PALOMA ? ( https://princesse-paloma.fr/ )
  42. Association Madicadabra ( https://www.facebook.com/Madicadabra/ )
  43. POUR LITTLE EVAN ( https://www.facebook.com/little.evan.asso )
  44. Qu’est-ce que Myofribromatose infantile « Tymothé 30 mois , Renard Deviendra Grand » ( https://www.facebook.com/Renard.deviendra.grand/?ref=page_internal )
  45. SOURIRE A LA VIE ( https://www.facebook.com/sourirealavie.fr )
  46. POUR Camille et Pauline ( https://www.facebook.com/Les-%C3%A9toiles-de-Camille-et-Pauline-109752987166718/?ref=page_internal )
  47. EMMA ( https://wonderemma.com/ )
  48. Princesse MARGOT contre le glioblastome. ( https://www.princessemargot.org/ )
  49. CHARLY contre le « lymphoblastique b » ( https://www.facebook.com/gagane.nunuszezert/ )
  50. Les Anges Gardiens d’ALICE ( https://www.facebook.com/lesAngesgardiensdAlice/ )
  51. L’ANGE DES ETOILES AVEC TIMEO ( https://www.facebook.com/profile.php?id=100009904266176 )
  52. TIM DE SAINT-CLAUDE (Jura) COMBAT LE CRABE AVEC SON ASSOSCIATION (  https://www.facebook.com/Association-Dream-Tim-101731838413546 )
  53. O’COEUR DE LOU ( https://www.facebook.com/ocoeurdelou )
  54. ASS  » DONNER UN SOURIRE «  ( http://donnerunsourire.com/ )
  55. Nathanaël, du Rêve et de l’Espoir ( https://www.facebook.com/Nathana%C3%ABl-du-R%C3%AAve-et-de-lEspoir-115555800358325/ )
  56. AIDER Le combat de Kelyan contre l algoneurodystrophie ( https://www.facebook.com/Le-combat-de-Kelyan-contre-l-algoneurodystrophie-106255511548026 )
  57. ONG , « ALINE CANCER » contre le cancer Pédiatrique ( https://www.facebook.com/ALINEENSEMBLECONTRELECANCER/ )
  58. CANCER Pédiatrique avec  » LA FONDATION BENJAMIN LEPAGE « ( https://www.facebook.com/Fondation-Benjamin-Lepage-104522368418537 )
  59. Cancer pédiatrique avec L’association Elise princesse courageuse ( https://eliseprincessecourageuse.fr/ )
  60. Association Viikings ( https://www.facebook.com/associationviikings/ )
  61. Association MIMI pour la vie ( https://www.facebook.com/AssociationMimiPourLaVie )
  62. Tous avec Clement ( https://www.facebook.com/Tous-avec-Cl%C3%A9ment-Collecte-de-fonds-178889729277457 )
  63. Stop aux Cancers de nos Enfants – Collectif SCE ( https://www.facebook.com/stopauxcancersdenosenfants )
POUR SEPTEMBRE , LE COUREUR VENDRAT DES RUBANS Au PROFILS DE LA RECHERCHE ET AU PROJET .

ET VOUS QUE FAITE VOUS ?

de Partager

Stop aux Cancers de nos Enfants – Collectif SCE

Notre petit garçon, Alban, tout juste 4 ans, a déclaré une leucémie en décembre 2015.

Personne dans notre entourage n’avait jamais entendu parler de cancers de l’enfant alors que nous habitons ici depuis plusieurs générations. Nous nous demandions comment et pourquoi ce cancer ? La « faute à pas de chance » ?  En mars 2016, je vois dans la salle de jeu du service d’oncologie pédiatrique du CHU de Nantes une petite fille que je connais bien. Je m’interroge mais préfère certainement croire encore au hasard.

En avril 2017, je transmets les coordonnées de toutes les familles (en accord avec celles-ci) et mon signalement est enfin pris en compte par la Cellule de Veille et d’Alerte et de Gestion Sanitaire (CVAGS) de l’ARS.

Je reçois en juillet 2018 le rapport et les conclusions de l’étude de l’ARS et de SPF. Je ne comprends pas, aucune famille n’a été ni reçue ni entendue sur nos lieux de vie, nos modes de vie, nos antécédents…

Fin Février 2019, un camarade de classe d’Alban déclare lui aussi un cancer. Encore un autre ! 

Nous créons le collectif « Stop aux cancers de nos enfants » en Mars 2019.

https://stopauxcancersdenosenfants.fr/nous-soutenir/soutenir-le-collectif/

https://stopauxcancersdenosenfants.fr/

https://www.facebook.com/stopauxcancersdenosenfants/

LES CHAPEAUX DE MARTINE

L’association « les Chapeaux de Martine » prend naissance en Septembre 2013.
Apporter du bien-être, du confort, du réconfort est apparu comme une évidence.

Suite aux deux cancers de leur maman (cancer du sein Avril 2013 et cancer du rein Mai 2013) et la perte de ses cheveux sous chimiothérapie, Céline & Justine, modistes de formation, lui ont confectionné des chapeaux.

Les Chapeaux de Martine, c’est une association qui crée des chapeaux à partir de dons, confectionnés par des bénévoles de tous âges et de tous niveaux afin de les offrir aux personnes atteintes de cancer. l’Association de bénévoles qui créent des chapeaux et accessoires gratuitement ( y compris les frais d’ envoi), pour les personnes atteintes de cancer et de maladie provoquant une alopécie partielle ou totale.


Dans un premier temps pour la protéger du soleil (la chimiothérapie défend
toute exposition solaire)

Dans un deuxième temps, la protéger du froid (le traitement s’étale sur plus de
six mois).

Elles ont tout de suite pensé avec l’aide d’amis proches à proposer cette aide à
un grand nombre de malades.

Depuis 2018 et comme nos statuts le précisent, nos confections se sont enrichies d’une
gamme d’accessoires,


Sacs colorés pour masquer les poches à urines, les poches de stomie, les obus d’oxygène
portables, les pompes à morphine,


Broches en tissus pour masquer les trachéotomies,


Coussins cœurs de positionnement pour éviter les douleurs,


Protèges ceintures de sécurité pour éviter les frottements.


Une aide de 250€ est possible pour les personnes que le cancer met à mal financièrement,
pour acheter jouets et chocolats à Noël pour les malades hospitalisés, pour l’achat de matériel
et produits de bien-être, grâce aux bénéfices de la tombola annuelle qui a lieu pendant le
marché de Noël artisanal à Orval sur Sienne 50660 ( siège social).

Nos chapeaux et accessoires sont destinés aux enfants , adultes et personnes âgées

Depuis 2013, nous avons distribués plus de 27 000
chapeaux et accessoires et plus de 13000 masques et blouses de protection pour lutter contre la Covid.

Départements dont il y a des ATELIERS . : 50 ,14, 61, 76, 22, 78, 45, 21, 57, 80, 38, 06, 66, 34, 74, 83, 13, 31, 75..

Depuis 2018, l’association a été reconnue d’intérêt général.
Un plus non négligeable puisque cela nous permet de délivrer un Cerfa de
déduction fiscale aux donateurs , que ce soit pour les dons en numéraire que pour les
dons de materiaux des entreprises.Nous avons pu constater que la hauteur des dons
étaient plus conséquents.
Nos bénévoles ont depuis la possibillité de faire don de leurs frais en renonçant à
leur remboursement par l’association au profit de la déduction fiscale.

Nos chapeaux sont actuellement distribués :


Dans les services d’oncologie de :
Baclesse ,du CHU et de la clinique du Parc à Caen Bayeux, Argentan,
Falaise,Alençon, Pasteur à Cherbourg, Granville, Le Mémorial Saint Lo, polyclinique
du Bocage d’Avranches, Saint Musse et Ste anne Toulon, Sainte Marguerite de
Hyeres, Brignoles, Les peupliers, Necker et Curie à Paris , Mercy, Claude Bernard,
CHR, HPM, Belle-Isle et Schuman de Metz (Metz), l’IPC, la Timone , la Conception ,
l’hôpital Nord , Beauregard de Marseille, Manosque, , la Clinique Jean Giono ,
Maison Rose et Chu de Bordeaux, Oncopole, Chu et Purpan de Toulouse, Lille ;


Hôpitaux de Dijon, Grenoble, St Brieuc, Loudéac , Orleans etc…..


Chez des coiffeurs
ainsi qu’au sein des locaux de la ligue contre le cancer de saint Lo, de Toulon ,du
Gard , des Alpes Maritimes , de Rys Orangis etc…


– l’association « Le Ressort » de Brignoles qui propose gratuitement des soins de
support et ponctuellement au domicile des patients (via la Poste ou une bénévole). Un de
nos chapeaux est arrivé en Angleterre, un autre en Espagne, au Liban, au Québec…
Des chapeaux ont été envoyés sur demande à Paris, Vichy, dans le Vaucluse…

VOUS SOUHAITEZ DEVENIR BENEVOLE , ENVOYER DU TISSUS ET SIMPLEMENT LES RENCONTRER , CONTACTER LES :

https://www.facebook.com/Les-chapeaux-de-Martine-1412886352262999

leschapeauxdemartine@gmail.com

DEVENEZ BENEVOLES MESDAMES et MESSIEURS

merci de partager autour de vous, on connais tous une mamie , maman qui font de la couture

TOUS AVEC CLEMENT

Il pourrait être un membre de votre famille, votre voisin de palier ou votre compagnon.

Il pourrait être un petit garçon courageux «Super Clément» qui aurait, à lui seul, rassemblé mille personnes à un concert, lâché des centaines de milliers de ballons à son effigie, récolté des centaines de milliers d’euros qu’il aurait reversé à l’institut Gustave Roussy pour faire avancer la recherche contre le cancer de l’enfant et de l’adolescent, réaliser son rêve et monter dans un camion de pompiers grâce à son oncle.

Mais Clément à 4 ans, il avait déjà fait tout ça.

En sa mémoire, sa maman Lucie a fondé avec l’aide de ses amis et de bénévoles l’association «Tous avec Clément».

Elle sillonne la France à la recherche de dons pour le Centre de Recherche sur les Tumeurs cancéreuses de l’Enfant et de l’adolescent de l’Institut Gustave Roussy à Villejuif  mais surtout pour sensibiliser les personnes au cancer de l’enfant. La petite association régionale est devenue une association de référence au niveau national en 10 ans.

Aidez Clément à réaliser son rêve le plus fou:

«vaincre le cancer des petits soldats de la vie»

Durant 18 mois, Clément s’est battu avec courage contre « son vilain bobo », comme il disait, était un neuroblastome métastasique, une forme de cancer très grave.
Malheureusement Clément souffrait beaucoup trop…

L’association Tous avec Clément créée en 2006, met tout en œuvre pour faire connaître cette maladie et mener des actions au profit du Centre de Recherche contre les Tumeurs cancéreuses de l’Enfant et de l’adolescent à l’Institut Gustave Roussy.

Date de la création : Octobre 2006
Membre d’honneur : Docteur DominiqueValteau-Couanet

Chef du département de pédiatrie à l’Institut Gustave Roussy de Villejuif

VOUS SOUHAITEZ , LES SOUTENIRS VENIR LES RENCONTRER rendez-vous sur leur site et page Facebook

https://tousavecclement.jimdofree.com/ et la page https://www.facebook.com/Tous-avec-Cl%C3%A9ment-Collecte-de-fonds-178889729277457/?ref=page_internal

MIMI POUR LA VIE

L’Association Mimi pour la Vie a été créée en mai 2017 pour notre fille Maïna dite « Mimi ». Pour vous expliquer son fondement, je dois vous raconter l’histoire d’une Guerrière…

Mimi était une petite fille de 7 ans et demi qui aimait la Vie, qui aimait aller à l’école, s’amuser, rire, chanter, jouer avec ses amies… qui tout simplement croquait la vie à pleine dents…

Le 18 novembre 2016, le mot « Cancer » est entré dans sa Vie… Un ostéosarcome sur son fémur droit, une tumeur osseuse qui grignote peu à peu l’os de sa jambe.

A partir de ce jour-là, Mimi ainsi que tout son entourage se sont armés de leur plus grande force pour combattre ce monstre d’ostéosarcome… De nombreuses hospitalisations (40 semaines d’affilées), des chimiothérapies à hautes doses, de multiples opérations chirurgicales pour enlever et reconstruire son fémur, des transfusions sanguines, de l’isolement. S’en suit, 9 mois de rééducation intensive loin de chez elle… Mimi met de côté l’école pour privilégier son autonomie et enfin pouvoir remarcher.

Le malheur revient frapper à notre porte en août 2018, c’est la rechute au niveau de ses poumons. Nous sommes effondrés mais Mimi décide de se battre à nouveau… de retourner au combat et d’anéantir cet ostéosarcome qui lui gâche la vie depuis 18 mois.

6 longs mois d’hospitalisation continue, entre le centre hospitalier de Rennes et celui de Brest, une autogreffe de ses propres cellules de moelle osseuse, avec une très forte chimiothérapie en milieu stérile pour tenter d’exterminer toutes les cellules cancéreuses qui potentiellement se baladent dans le corps si fragile de Mimi. Puis en février 2019, une opération de 15 heures très complexe et très risquée pour enlever son lobe de poumon malade.

Par sa combativité, son courage, son envie de vivre, Mimi surmonte toutes ces épreuves, une à une, sans jamais se plaindre et en gardant toujours son merveilleux sourire.

De nouveau en rémission, nous décidons de ne plus perdre de temps et de réaliser ses rêves, de tenir toutes les promesses que nous lui avons faites et qui l’ont fait tenir pendant ses traitements.

Le 22 septembre 2019 alors que Mimi réalisait un de ses rêves, être une princesse à Disneyland Paris, le CHAOS arrive… des vomissements, de violents maux de tête, une impossibilité de parler, de s’exprimer… Mimi sera hospitalisée dans un hôpital parisien pour des examens, pour comprendre ce qui lui arrive… L’effroyable diagnostic tombe !!! Des métastases d’ostéosarcome se sont logées dans son cerveau… C’est la phase terminale de l’ostéosarcome… La terre se dérobe sous nos pieds… Nous venons d’apprendre que notre Mimi Jolie, si courageuse, si combattante va mourir…

Nous avons accompagné notre fille, Maïna vers un monde meilleur, où la maladie et le handicap n’existent plus. Le cancer a gagné et lui a volé sa vie…

Le but de cette association était d’aider notre petite fille à accéder à tous les moyens possibles et envisageables pour lui rendre la vie plus facile, comme tous les autres enfants de son âge… des chaussures orthopédiques, un vélo adapté à son handicap, un véhicule adapté pour la transporter avec son fauteuil, etc… mais aussi d’aider la recherche pour que le cancer ne tue plus d’enfants…

Aujourd’hui, notre Mimi Jolie n’est plus là… Son combat est devenu le nôtre… Nous voulons que la recherche contre le cancer pédiatrique avance et surtout trouve des traitements efficaces et adaptés à chaque cas de cancer…

Au jour d’aujourd’hui, plus de 70 000 euros ont déjà été récoltés pour la recherche sur le cancer pédiatrique.

Pour que plus aucune vie d’enfant ne soit brisée… Mimi, de son étoile, nous guide chaque jour et nous incite à continuer son combat…

https://www.facebook.com/AssociationMimiPourLaVie/

 » Ensemble, on est plus fort « 

LE MASSIF DU MONT-BLANC

Le massif du Mont-Blanc est un massif alpin partagé entre la France, l’Italie et la Suisse. Il
abrite le Mont Blanc, le plus haut sommet d’Europe occidentale, à 4 809 mètres (enregistré
en 2015). Il est traversé par le tunnel du Mont-Blanc entre Chamonix dans la vallée des
Arves et Courmayeur dans la vallée d’Aoste.


Ce massif est relativement petit en superficie, puisqu’il ne fait qu’environ 400 km2, mais il
empiète sur trois pays : il est situé principalement dans le département français de la
Haute-Savoie, mais aussi en Savoie, dans la vallée d’Aoste en Italie et dans le canton du
Valais en Suisse.


En raison de son altitude et du petit nombre de vallées qui le traversent, le massif est
inhabité. Il est entouré à l’ouest par la vallée de l’Arve et à l’est par une série de vallées
parallèles au massif : du nord au sud, la vallée du Trient et le Val Ferret suisse en Valais, le
Val Ferret italien et le Val de Vény à Aoste. et enfin la vallée des Glaciers en Savoie.
Les principales vallées environnantes sont reliées par le tunnel du Mont-Blanc et le col du
Petit-Saint-Bernard (entre l’Italie et la France) et le col du Montet par Vallorsin (entre la
France et la Suisse). En effet, le massif du Mont-Blanc est parfaitement équipé en
infrastructures touristiques pour accueillir les touristes du monde entier : il existe cinq
téléphériques dans la seule vallée de Chamonix, dont le plus célèbre est l’ascension de
l’Aiguille du Midi (3842m) et l’accession à Courmayeur.
Le massif est entouré par les Aiguilles au nord-ouest (rive droite de l’Arve), le massif du
Giffre au nord, les Alpes Pennines à l’est, les Alpes grecques au sud-est et le massif du
Beaufortain au sud.

Les principaux sommets du Mont-Blanc


Les sommets sont classés en fonction de leur hauteur, du plus haut au plus bas :
Mont Blanc (4809 m).
Mont Blanc Courmayeur (4 748 m)
Mont Roca (4 465 m)
Pointe Louis Amadeus (4 460 m)
Dôme Goethe (4 304 m)
Mont Blanc du Tacul (4248 m)
Le pilier du Grand Coin (4243 m)
Le Grand Jorace (4 208 m)
L’aiguille verte (4 122 m)
L’aiguille du diable (4 114 m)
Aiguille Blanche de Peuterey (4 112 m)
Grand Rocky (4 102 m)
Mt Fog (4069 m)
L’aiguille de Bionnassay (4052 m)
Aiguille du jardin (4035 m)
Dôme de Rochefort (4015 m)
dent de géant (4013 m)
Pointe Baretti (4013 m)
Aiguille de Rochefort (4001m)
Les Droites (4000 m)
Le Mont Mallet (3989 m)
L’aiguille de Tré-la-Tête (3930 m)
L’Aiguille d’Argentière (3900m)
L’Aiguille de Triolet (3 870m)
Le goût de l’aiguille (3863 m)
Carrés (3856 m)
L’Aiguille du Midi (3 842 m)
Le Grand Capucin (3838m)
La Tour noire (3 837 m)
L’Aiguille du Chardonnet (3824 m)
Le Mont Dolent (3823 m)
L’Aiguille de Glacier (3817 m)
L’aiguille noire de Peuterey (3773 m)
L’Aiguille de Leschaux (3759 m)
Drus (3754 m)
L’Aiguille de l’A-Neuve (3753 m)
L’Aiguille de Talèfre (3730 m)
Le plan de l’aiguille (3673 m)
Les dômes de Miage (3673 m)
Dent de crocodile (3640 m)
Paine de Sucre d’Enveres du Plan (3607 m)
Dent de Caïman (3554 m)
L’Aiguille du Tour (3 544 m)
Gros Rognon (3 541 m)
L’Aiguille des Bruyères (3 522 m)
Les aiguilles d’or (3 519 m)
Petite Aiguille Verte (3512 m)
L’aiguille de Fou (3501 m)

L’Histoire du Mont-Blanc

Le Mont Blanc a longtemps été appelé Mont Maudit(e) ou la montagne maudite ou damnée.
Ce n’est qu’en août 1742, que Pierre Martel donna à la montagne son nom actuel, mais il
fallut attendre encore vingt ans pour que l’idée d’une ascension de la montagne se répande.
En 1760, le chercheur genevois Horace-Bénédict de Saussure, alors âgé de 20 ans, s’est
rendu à Chamonix (alors appelé Chamouny) et a offert une récompense en argent à
quiconque atteindrait le sommet de la montagne. Cependant, il a fallu attendre 15 ans pour
que la première tentative soit faite.


Le 13 juillet 1775, Michel et François Paccard, Victor Tissay et Jean Nicholas Carteran font
une première tentative, mais les glaciers constituent un obstacle insurmontable. Le 2
septembre 1775, quelques habitants de Chamonix, dont Michel Paccard, encore étudiant à
l’époque, font une deuxième tentative qui échoue également. Le 12 juillet 1783, le même
Paccard, devenu médecin, et la chasseuse de chamois Marie Coutet font une troisième
tentative qui échoue également. Plus tard dans l’été, les trois frères Coutet ont réussi à
atteindre une altitude de 3030 mètres, avant d’être eux aussi contraints de rebrousser
chemin. Le 15 septembre 1783, Paccard et Marc Théodore Bourrit font une nouvelle
tentative, mais sont repoussés par des tempêtes de neige. Le 16 septembre 1784, les
chasseurs Couttet et Goudet doivent également abandonner, après avoir atteint une altitude
de 4000 mètres.

Première ascension réussie

Le sommet du Mont-Blanc a été atteint pour la première fois le 8 août 1786 par deux
habitants de Chamonix : Jacques Balmat et le Dr Michel Paccard, déjà cité. Ils ont remporté
le prix que Horace-Bénédict de Saussure avait offert en 1760.

Le sommet du Mont-Blanc

Le Mont Blanc est le deuxième plus haut sommet d’Europe après l’Elbrus. C’est le plus haut
sommet des Alpes, à 4 808 m (15 774 ft) au-dessus du niveau de la mer. Il s’agit du onzième
plus haut sommet du monde. Le massif du Mont-Blanc est situé entre les régions de la
Vallée d’Aoste, en Italie, et de la Savoie et de la Haute-Savoie, en France.

Le sommet, objet d’admiration dans de nombreuses oeuvres culturelles, est le but de tous
les aventuriers depuis des siècles puisqu’il a été gravi pour la première fois en 1786. De
nombreuses voies populaires permettent aujourd’hui de l’escalader à condition de bien s’y
préparer. Pour déterminer son altitude exacte et quantifier son évolution, des géomètres
expérimentés font périodiquement l’ascension. La dernière mesure connue ( en 2017) est de
4808,72 mètres.

Les trois villes et leurs communes entourant le Mont-Blanc sont Courmayeur dans le Val
d’Aoste, en Italie, et Saint-Gervais-les-Bains et Chamonix en Haute-Savoie, en France. C’est
dans cette dernière ville que se sont déroulés les premiers Jeux olympiques d’hiver. Le
téléphérique grimpe et traverse la chaîne de montagnes de Courmayeur à Chamonix en
passant par le Col du Géant. Le tunnel du Mont-Blanc, long de 11,6 km et construit entre
1957 et 1965, passe sous la montagne et constitue la principale voie de transport
transalpine.

Le sommet du Mont-Blanc est-il le plus haut d’Europe ?

La question de savoir si le Mont Blanc est le plus haut sommet d’Europe, et donc l’un des
Sept Sommets, dépend de la définition de la frontière entre l’Europe et l’Asie, qui n’est pas
sans ambiguïté. Plusieurs géographes utilisent la couche de Kuma-Manych comme
frontière, selon laquelle le Caucase fait partie de l’Asie, tandis que d’autres considèrent les
sommets du Caucase comme la frontière. Les amateurs d’alpinisme considèrent le plus haut
sommet du Caucase, les Elbrouz, comme la plus haute montagne d’Europe.

Venez soutenir le projet offert aux personnes en rémissions du CANCER

Choisir un montant

€5,00
€10,00
€20,00

Ou saisir un montant personnalisé


Votre contribution est appréciée.

Faire un don

https://lecoureuretsonfils.blog/le-tour-du-massif-du-mont-blanc-contre-le-cancer/

VOUS SOUHAITEZ NOUS SUIVRE , ABONNEZ-VOUS , MERCI

MERCI