JE SUIS TRISOMIQUE ET ALORS !

Qu’est ce que la trisomie 21 ?

La trisomie 21 est liée à un dysfonctionnement génétique dont on connaît désormais la cause : il existe un chromosome 21 en plus dans les cellules de la personne touchée. Les personnes touchées par cette anomalie génétique ont des caractéristiques physiques similaires et sont atteints, à divers degrés, par une déficience au niveau intellectuel ainsi qu’un retard psychomoteur. Il faut savoir que le risque de donner naissance à un enfant atteint de trisomie 21 augmente quand la mère est âgée. Désormais, toutes les femmes enceintes se voient proposer un dépistage de la trisomie 21.

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, la trisomie 21 n’est pas une maladie, mais est déclenchée par une anomalie génétique et un chromosome supplémentaire, comme nous l’avons dit dans le paragraphe précédent. Le patrimoine génétique humain se compose de 46 chromosomes : 23 paires d’autosomes (chromosomes 1 à 22) et 2 chromosomes sexuels : 2 chromosomes X chez les femmes et un chromosome X + un chromosome Y chez les sujets masculins.

Avant la naissance, une histoire de chromosomes

Lors de notre conception, nous recevons 23 chromosomes de nos deux parents : 23 chromosomes issus de l’ovule et 23 du spermatozoïde. Les spermatozoïdes et les ovules sont les seules cellules du corps humain à n’être composées que de 23 chromosomes. Quand celles-ci fusionnent lors de la fécondation, cela donne une cellule à 46 chromosomes.

C’est là qu’arrive l’accident génétique durant la formation de l’ovule ou du spermatozoïde. Ce dernier n’est alors plus composé de 23 chromosomes, mais bien 24 à cause d’un chromosome 21 supplémentaire. Durant la fécondation, la cellule formée a alors 47 chromosomes au lieu des 46 en temps normal : c’est la trisomie 21.

Dans la grande majorité des cas, il y a présence d’un chromosome entier, qui est donc la Trisomie 21 libre. Parfois, il arrive que le chromosome 21 supplémentaire soit rattaché à un autre chromosome : c’est ce qu’on appelle la trisomie 21 par translocation. La prévalence à la naissance en France est d’environ 1/2000 naissances. Le risque est de 1/1500 naissance à l’âge de 25 ans, puis 1/100 si la mère est âgée de de 40 ans.

Caractéristiques physiques et psychologiques de la personne trisomique

Les personnes trisomiques 21 ont des caractéristiques physiques en commun. Ils ont un visage rond, une nuque aplatie, un nez petit, les fentes des paupières obliques en haut et en dehors, ainsi qu’un pli palmaire unique. Leurs mains et leurs pieds sont souvent courts et petits. La croissance est limitée,et ils sont souvent plus petits que la normale. A différents degrés, il existe une déficience intellectuelle et un retard de développement psychomoteur qui dépendent des individus. La variabilité est associée au patrimoine génétique ainsi qu’à l’environnement du trisomique 21. L’éducation donnée par ses parents est aussi très importante. Certaines personnes atteintes de ce trouble ne présentent aucune agressivité et sont réellement sympathiques et désireuses de bien faire, dans la vie personnelle comme au travail.

MA FILLE LEA EST TRISOMIQUE 21

et

Je suis née en 2006 , et je suis en IME et j adore car on s’occupe de moi et j’APPREND , j’ai des parents en OR et un Petit frère que j’aime .

Ce sont des grands amours et c’est nos enfants …

PLUS INFOS

https://www.perce-neige.org/

https://www.fondationlejeune.org/

https://www.facebook.com/groups/1457408081162074/

LE THÉÂTRE DU CANCER DU SEIN « avec beaucoup d’humour »

MARY-TAHRA

Mary-Tahra est née dans un Maroc
multiculturel.
De père marocain et de mère espagnole, elle
a fait toute sa scolarité au Lycée Français de
Tanger (Maroc).

À 13 ans, elle écrit un livre Une Nouvelle
Planète aux éditions Presses Internationales
de Tanger utilisé comme livre d’études dans
certaines écoles marocaines.
A 15 ans, elle écrit, met en scène et joue la
pièce de théâtre en 2 actes Des problèmes,
toujours des problèmes au théâtre Samuel
Beckett du Centre Culturel Français
de Tanger.

Elle a aussi été professeure de théâtre
de 2007 à 2017 à l’A.S.C Fénelon Sainte Marie et d’improvisation à l’Espace
Beaujon durant 2 ans (Paris 8).

Atteinte d’un cancer du sein agressif fin
2013, elle n’a pas baissé les bras et entre
les cours de théâtre, les chimios, les
échanges avec les autres patientes,
elle écrit.
Parler du ‘‘crabe’’ avec humour était
évident pour elle, aussi évident que la
volonté de transmettre ce qui se passe
lorsque l’on est non pas spectateur mais
acteur de cette maladie.

La Constellation du Cancer raconte le
parcours d’une femme depuis l’annonce de
son cancer jusqu’à nos jours, décrivant les
péripéties rencontrées à l’hôpital, dans les
banques, les pompes funèbres, l’amour mais
aussi face aux différentes réactions des
personnes rencontrées…

POUR LA CONTACTER , elle se déplace dans toute la France

https://www.facebook.com/CompagnieMaryTahra/

https://www.instagram.com/mary.tahra/

Le cancer de la PEAU

Le cancer de la peau – Les carcinomes et les mélanomes

Contrairement à ce que certaines personnes peuvent penser, il existe plusieurs cancers de la peau. On peut les diviser en 2 grandes catégories qui sont les mélanomes et les non-mélanomes, ces derniers sont encore appelés carcinomes. Il se peut que ces termes soient nouveaux pour beaucoup, ils seront davantage expliqués dans la suite de cet article.

Les carcinomes

Le terme « carcinome » est employé pour désigner des tumeurs malignes. Ces tumeurs sont d’origine épithéliale. Il est important de noter que l’épithélium est la structure histologique constitutive de la peau, et il en est de même pour bien des muqueuses. Les carcinomes ne sont pas des tumeurs dangereuses, ces dernières ne portent donc pas atteinte à la vie des personnes chez qui elles surviennent. Les personnes atteintes sont généralement âgées de plus de 50 ans.

Le carcinome basocellulaire

Si certaines personnes ignorent l’existence de plusieurs cancers de la peau, c’est certainement parce que le carcinome basocellulaire (un type de carcinome) constitue plus de 85 % des cancers de la peau. Très connu, ce cancer peut faire de l’ombre aux autres cancers de la peau. Aussi, le carcinome basocellulaire se forme dans la couche la plus profonde de l’épidémie.

Ce cancer n’est pas seulement le plus fréquent des cancers cutanés, il est aussi très fréquent parmi les cancers en général. Il est très rarement mortel, mais il est important de ne pas le diagnostiquer tardivement. Un diagnostic tardif, surtout sur les yeux, le nez, ou la bouche, peut engendrer beaucoup de dégâts.

Le carcinome spinocellulaire

Le carcinome spinocellulaire est encore appelé épidermoïde. Il s’agit d’un carcinome qui conduit à la reproduction de l’aspect des cellules kératinisées. Ce cancer de la peau peut donner des métastases, mais est loin d’être mortel. Le carcinome basocellulaire et le carcinome spinocellulaire sont les carcinomes les plus connus. Il en existe d’autres comme le carcinome annexiel ou métatypique, mais ils sont très rares.

Les mélanomes

Contrairement aux carcinomes, les mélanomes se forment dans les mélanocytes. Ces tumeurs trouvent donc leur essence dans les cellules produisant la mélanine. Cette dernière est un pigment directement en relation avec la couleur de la peau.

Toujours à contrario avec les carcinomes, les mélanomes peuvent survenir chez des personnes de tous âges. Ces tumeurs particulières sont capables de progresser rapidement et de générer des métastases. Si la maladie est rapidement découverte, les traitements seront très efficaces.

A Partager merci

LE CANCER EN EUROPE

Les scientifiques lancent un cri d’alarme… Le nombre de cancers en Europe tend à augmenter, d’année en année, et ce, malgré la mise en œuvre de plusieurs procédures de prévention et de traitement. Le cancer est devenu la deuxième cause de décès dans les pays européens selon l’OMS.

On chiffre, désormais, plus de 2.5 millions de nouveaux cas chaque année. En 2019, il a fait un million et demi de morts.

Le cancer fait ravage, avis surtout aux fumeurs !

Parmi toutes les formes de cancers, les cancers du côlon, du sein, de l’estomac et du poumon sont les plus mortels. Mais le cancer du poumon s’avère être le plus dangereux. Il a provoqué presque deux fois plus de décès que les autres. Il représente à lui seul près d’un cinquième de tous les morts par cancer. Ce malheureux cas est, en grande partie, causé par le tabagisme. Hommes et femmes fumeurs, et notamment ceux avancés en âge, sont les plus vulnérables et ciblés.

Avec plus de 200000 victimes à l’année, le cancer colorectal ou du côlon tue également. Les mauvaises habitudes alimentaires, le surpoids et le manque d’activité physique sont les principales sources.

Le vieillissement et l’accroissement de la population européenne sont également devenus les raisons de graves problèmes de santé. En quelques années, ils ont particulièrement fait accélérer le taux de mortalité dû au cancer du sein et de l’estomac.

Toute personne, dès son plus jeune âge, est ainsi appelée à prendre soin de son corps et à surveiller particulièrement son mode de vie.

Lutte contre le cancer : renforcement des collaborations

Tout le monde s’active, tel est le premier pas pour une lutte efficace contre le cancer. Pour réduire rapidement le nombre de décès dû à cette grave maladie en Europe, il faut nous unir. Politiciens, professionnels de santé, représentants des patients, l’industrie et tous les citoyens devraient travailler ensemble et apporter leur contribution.

Le cancer constitue un problème de santé publique majeur et ses conséquences sont lourdes pour les patients, leurs familles, mais aussi pour les systèmes de santé. Tous les acteurs de tous les secteurs doivent ainsi collaborer ensemble (agriculture, environnement, éducation, santé, industrie, etc.), et ce, à tous les stades de la maladie (de la prévention au diagnostic, au traitement, à la guérison et aux soins de suivi).

Pour prévenir, le programme « L’Europe contre le cancer » ou le « Code européen contre le cancer » où on retrouve les 12 commandements anti-cancer sauve toujours des milliers de vies. Il faut inciter le plus grand nombre à le suivre et à le respecter, à commencer dans nos propres foyers et dans les établissements scolaires. Cependant, PARTOUT, il faut l’afficher !

En s’entraidant afin de faire comprendre l’importance du dépistage et du diagnostic précoce du cancer, on est aussi sûr d’être dans la bonne voie. Tous les États membres doivent donc mettre en œuvre des programmes nationaux de dépistage certifiés.

Accompagner et soutenir les personnes cancéreuses et leurs familles seraient, par ailleurs, une excellente idée. Tous les malades, sans exception, devraient, entre autres, avoir accès aux médicaments et aux traitements innovants.

La lutte n’est pas encore finie ! Assister les survivants du cancer est aussi très important. Ils méritent de retrouver une vie stable et sécurisée. Faisons en sorte qu’à leur retour au travail, ils ne subissent aucune discrimination ou stigmatisation.

A SUIVRE

RETROUVEZ LE CANCER EN Amérique , en Asie , Océanie et la Russie ainsi j aurai été sur tous les continents …. a la rentrée .

QUI NE CONNAÎT PAS « Rose et Re-belle « 

UNE AMIE DE POITIERS qui embellie les femmes par ses créations par le biais de ses 2 pages Facebook « Rose et Re-belle  » et « Cré Art shop « 

Sur son compte Cré Art, Sylvie a créé un groupe de couturières bénévoles « Les couturières de l’Espoir »

Ses couturières confectionnent des articles gratuits (hormis les frais de port ) pour les malades du cancer (bonnets chimio, coussins cœur et un protège ceinture) .

SON MESSAGE :

J’ai eu moi même un cancer du sein, en rémission j’ai monté un groupe de couturières bénévoles pour que des femmes atteintes d’un cancer du sein puissent être soulagées par les douleurs post opératoires grâce à celui ci (50 % de douleur en moins) ainsi que d’autres articles. Pour les enfants, j’offre les frais de port et je propose à mes abonné(e)s, d’offrir des cadeaux pour que nous puissions envoyer un beau colis afin d’illuminer le regard des enfants et apporter un peu de chaleur aux parents Sans la vente de mes bijoux, je ne pourrai pas faire tout ça. J’ai ouvert 2 pages dont une réservée à ma collection « Ruban rose  » . Je verse, aussi, régulièrement des dons à La ligue contre le cancer en vendant un bijoux par mois pour cette association .

Pour les enfants , j’offre les frais de port et grâce à mes abonnées nous envoyons un colis de jouets lorsque ceux ci en offre.

LES LIENS SONT :

https://www.facebook.com/Cr%C3%A9-Art-shop-1360848890719056/

https://www.facebook.com/Rose-et-Re-belle-102572631355678/

A PARTAGER ET VISITEZ C’EST PAGES MERCI

le cancer en Afrique

Quelques points à connaître sur le cancer en Afrique

Le cancer est un fléau qui sévit partout dans le monde. Le cancer n’est plus une maladie liée aux modes de vie occidentaux, car il sévit aussi sur le continent africain. Voici quelques points à savoir sur cette calamité qui fait aujourd’hui tant de ravages en Afrique.

Le cancer, une maladie des occidentaux ?

Le cancer n’est plus l’apanage des personnes aisées. 57 % des près de huit millions de nouveaux cas de cancer enregistrés en 2012, se trouvaient dans les pays en voie de développement. Environ 67 % des décès imputés sur cette maladie se trouvaient aussi dans ces mêmes zones affichant tout au plus 5 % de la croissance mondiale.

La tendance sur le continent africain empire année après année. Les conséquences du vieillissement de la population, de l’urbanisation, des maladies infectieuses, l’insuffisance de moyens sanitaires… se ressentent notamment sur la prise en charge des affections cancéreuses. Les membres du corps médical craignent que le cancer ne devienne d’ici peu la principale cause de mortalité en Afrique. Leur inquiétude a notamment été rapportée aux autres professionnels de la santé lors du Congrès mondial des traitements anticancéreux (Icat 2015).

Quelques spécificités à connaître sur le cancer en Afrique

La vulnérabilité de certaines régions et de certains groupes

Selon l’OMS ou Organisation mondiale de la santé, près de 645 000 nouveaux cas de cancer sont enregistrés en Afrique subsaharienne chaque année. C’est l’un des taux les plus élevés en tenant compte du fait que sur la région de Méditerranée orientale, les cas dénombrés étaient seulement de 555 000. Il est à noter que les cancers constituent en moyenne les 15 % des pathologies en Afrique avec une prévalence élevée pour la tranche d’âge allant de 45 à 55 ans.

Les femmes sont aussi les plus vulnérables avec dans ce groupe 59 % de nouveaux cas et 55 % des décès enregistrés. Ce qui paraît bien étrange en comparaison avec ce qui se passe sur le territoire européen, américain ou chinois. Les organes les plus touchés étant les seins, le foie, la prostate, le col utérin et la peau chez les adultes. Chez les enfants, les cancers attaquent surtout les yeux, les reins, les os, le sang et les ganglions.

Quels sont les principaux soucis dans la prise en charge de cette maladie ?

Les États ne tient aucun registre national permettant de comptabiliser avec plus de fiabilité les nouveaux cas de cancer et les décès qui lui sont imputés. Les statistiques affichées peuvent donc être bien en dessous de la réalité. Ce qui est encore bien plus préoccupant ! L’existence de quelques services de cancérologie et de radiothérapie en milieu hospitalier permet cependant de mieux suivre l’évolution de cette maladie sur le continent.

Le diagnostic tardif du cancer serait pour la plupart des cas, accusé d’être à l’origine du faible taux de rémission observé.

À quoi serait dû le cancer en Afrique ?

Ces cancers qui prolifèrent aujourd’hui en Afrique seraient dus à des virus mal traités, qui ont dégénérés. Par exemple, l’hépatite B est fortement suspectée dans l’apparition du cancer du foie. Le papillomavirus comme le VIH se retrouvent quant à eux, sur le banc des accusés dans l’installation d’un certain nombre de cancers, dont celui du col de l’utérus.

D’autres types d’affection cancéreuse serait typique du continent. Il en est ainsi du cancer de la plante du pied. Il se déclare souvent dans les zones rurales où l’utilisation de sandales ou de chaussures est réservée aux grandes occasions.

A SUIVRE

Le cancer au Moyen-Orient

« Vous avez le cancer ». Il ne suffit que de ces 4 mots pour voir bouleverser toute une vie.

En 2018, le nombre de personnes atteintes du cancer, selon l’organisation mondiale de la santé, a dépassé la barre des 40 millions de personnes. En d’autres termes, une personne sur 5 (soit un homme sur 5 ou une femme sur 6) est susceptible de développer un cancer au cours de sa vie. Ces statistiques témoignent bien de l’urgence de la situation.

Toutefois, bien que le cancer soit dangereux et frappe partout dans le monde, dans certaines régions comme en Afrique ou au Moyen-Orient, il reste quand même un sujet très méconnu par la population et souvent tabou. Cela a notamment pour conséquence d’augmenter le taux de mortalité du cancer dans ces régions.

Qu’est-ce que le cancer

Pour commencer, il est important de comprendre ce que c’est que le cancer et de déterminer les causes des différents types de cancer.

Maladie se caractérisant par une formation anormalement importante d’une tumeur maligne issue de la transformation génétique d’une cellule qui était à la base normale, le cancer touche toutes sortes de personnes sans distinction d’âge, de couleur ou de religion. En fonction de la gravité et de l’avancée de la tumeur, il n’est pas rare que certaines cellules cancéreuses se détachent de la tumeur originelle pour migrer vers d’autres parties du corps pour les infecter.

Comme vous l’aurez compris, le temps est un facteur déterminant dans le traitement d’un cancer. Plus la tumeur est diagnostiqué et traité tôt, plus cela limite les risques de complications pour la personne infectée.

Les causes du cancer sont quant à eux très variées. Selon les scientifiques, il est possible de relier le cancer à des facteurs comme l’âge, l’hérédité ou encore le mode de vie qui représente en moyenne plus de 50% des cas de cancer diagnostiqués. Le tabagisme, l’alimentation et la pollution environnementale sont en effet souvent cités comme les principales causes du cancer.

Il existe plusieurs types de cancer. Ceux qui touchent le plus la population du Moyen-Orient sont : le cancer du poumon qui occupe la première place, suivi par le cancer du sein, le cancer du col de l’utérus, le cancer de la prostate et le cancer du foie. La plupart étant liés à l’alcool au tabac ou à une mauvaise alimentation.

Le cancer : un sujet tabou au

Moyen-Orient

Les statistiques sont formelles, le cancer touche de plus en plus de personnes chaque année. Toutefois bien que le regard de la population du Moyen-Orient sur le cancer ait évolué au fil des années, il existe toujours une certaine culture de la honte et du silence quand il s’agit de cette maladie. En effet, beaucoup lient le cancer à la mort sans savoir que le cancer s’il est bien traitée peut être éliminée.

Cette situation est d’autant plus frappante pour les femmes atteintes du cancer du sein. En effet dans le cas du cancer du sein, c’est l’intimité même de la femme qui est atteinte. Et comme beaucoup d’autres femmes, les musulmanes se retrouvent énormément perturbées.

Si nous devions parler chiffre, selon l’organisme mondial de la santé, le taux de personnes atteintes du cancer en Europe est évalué à 13% alors que dans le Moyen-Orient on estime ce taux à 8%. Néanmoins, si on se penche sur le taux de mortalité de la maladie dans ces pays, on remarque que le Moyen-Orient affiche un taux beaucoup plus élevé qu’en Europe. Cela s’explique par l’implication financière de l’état dans l’approvisionnement des matériaux de traitement.

Le cancer du poumon: Le cancer le plus populaire au Moyen-Orient

Parmi les cancers les plus meurtriers, le cancer du poumon occupe sans aucun doute la première place. Il fait partie des types de cancer lié au mode de vie de l’homme. Les causes principales de ce cancer sont le tabagisme et la pollution atmosphérique. L’organisme mondial de la santé dans son rapport pointe du doigt l’industrie de la cigarette. Beaucoup de fumeur se rend compte bien trop tard du danger que représente le tabac pour les poumons.

Même si les sociétés de cigarettes ont pour obligation de mettre sur les emballages de paquet de cigarettes la mention : Le tabac nuit gravement à la sante, avec des photos de poumons abîmés par la cigarette, les amateurs de cigarettes ne font que s’accroître chaque jour. La question de la dépendance est soulevée. En effet, la nicotine et d’autres produits contenus dans la cigarette sont des produits extrêmement dépendants. Des établissements de santé spécialiste dans le sevrage devront être mis en place pour prendre en charge les personnes dépendantes.

En plus du tabagisme, la pollution atmosphérique est un facteur déterminant dans la propagation du cancer du poumon. Il est conseillé pour ceux vivant dans les milieux ayant un fort taux de pollution, de se munir de masques pour éviter de développer des cellules cancérigènes dans leur organisme.

Les solutions pour lutter contre le cancer au Moyen-Orient

Au Moyen-Orient, le cancer reste énormément un sujet tabou. Toutefois, pour le bien de la population il est indispensable pour les gouvernements de trouver des solutions pour lutter contre le cancer.

La solution la plus évidente est la sensibilisation. En effet, l’état devra faire un travail incroyable pour sensibiliser la population sur le cancer et plus spécialement sur le cancer du poumon et du sein. Il s’agit des cancers touchant le plus la population. Cela permettra par exemple aux femmes d’avoir le courage de voir un spécialiste et de le laisser les examiner.

En plus de cela, chaque pays devra mettre en place des solutions de prévention et de traitement contre le cancer.

Pour prévenir le cancer du poumon par exemple, il est important de mettre en place des cliniques spécialisées dans le sevrage. Cela permettra à ceux désireux de se sevrer de trouver de l’aide avant de plonger totalement dans le tabagisme.

Lutter contre le cancer demande également aux États la mise à disposition des équipements nécessaires pour le traitement de la maladie. Ainsi les pays devront donc investir dans la recherche pour développer les meilleurs traitements.

A partager ….

ELLE EST DEVENUE UNE ETOILE

Je suis heureuse et soulagée d’avoir le temps de te dire au revoir, ma petite Milla, toi qui n’as que 5 ans. La vie ne te fera pas toujours de cadeaux, mais la force que je pense t’avoir transmise te rappellera qu’il faut se battre, et je sais que tu en es capable. Mon cœur te demande pardon, Milla, parce que je ne voulais pas t’abandonner, comme moi je l’ai été. Savoir que je ne te verrai pas grandir est un supplice de chaque instant, mais en partageant cette histoire d’amour qui nous lie, j’espère aussi encourager les autres à lutter, leur faire du bien, et démontrer que, même dans les épreuves, on peut trouver le bonheur. » Leslie n’a jamais baissé les bras. Malgré ce qu’elle a enduré depuis le diagnostic d’un cancer incurable à seulement 33 ans, elle n’a rien perdu de sa joie de vivre. Parce que le temps était compté, pour faire taire sa peur de disparaître et trouver enfin la paix, elle a décidé d’offrir à sa petite fille le récit de sa vie comme un ultime présent. Le témoignage exemplaire d’une jeune femme hors du commun.

Leslie Demoulin a quitté ce monde à l’âge de 35 ans. Son histoire a ému la France entière.

https://demoulinleslie.wordpress.com/dossier-presse/

pour le commander https://livre.fnac.com/a10086627/Leslie-Demoulin-Un-jour-je-serai-une-etoile

Moi personnellement je viens de le commander en eBook pour l’avoir sur moi , et je met ce livre avec le lien sur ma page d accueil .

me MILLA courage on est TOUS avec toi .

TA MAMAN est devenue une étoile et on as une pensée et PARTAGER ET ACHETER CE LIVRE .

A PARTAGER

Des coccinelles Rouges Pour Thomas

Bonjour , une amie m’a appeler et ma dit d’aimer une page , mais pas n’importe quel page UNE COCCINELLE enfin plusieurs avec un S .

THOMAS âgé de 9 ans est partis en Novembre dernier de LEUCÉMIE

Dans un village ou vivait Thomas et sa famille un jolie village « GREASQUE  » près de Marseille

En 2017, lorsque la maladie de Thomas a été déclaré

l’Association fut créer tout d’abord pour aider Thomas et sa famille, puis c’est rapidement étendu à aider tout les enfants et toutes les familles qui en ont tant besoin.

Plus infos https://www.facebook.com/descoccinellesrougespourthomas/

et ils sont créer une cagnotte pour financer les projets et la recherche ….

https://www.helloasso.com/associations/des-coccinelles-rouges-pour-thomas/formulaires/1?fbclid=IwAR2JI3HlZjD_jmYtO4jq9qrsuXdJYEQYXKueDzTx79s0Coe4lD5UlQEErTA

 » le mot du coureur , LA LEUCEMIE est très grave surtout chez l’enfant …. car perdre un enfant est la vie … »

En fin octobre 2019 j’étais sur la région ARPAJON et j ai photographier une coccinelle très spécial et je ne pensais pas que peu de temps après une COCCINELLE disparaissais .

AIDER LES ASSOCIATIONS ET LES FAMILLES

les journées Contre la Leucémie avec l’association « Au Nom de Loulou »

La leucémie : que faut-il savoir ?

Le sang est un élément vital à l’organisme humain. Il assure d’innombrables fonctions permettant à l’humain et à des milliards d’êtres vivants de rester en vie. Malheureusement, des maladies comme la leucémie semblent s’y opposer. Cette forme de cancer de sang est caractérisée par la prolifération de cellules malignes . Il s’agit d’une maladie fréquente chez les plus jeunes, et chez ceux qui ont plus de 60 ans. Découvrez-en plus sur cette maladie.

Définition plus complète de la leucémie

Comme nous l’avons déjà mentionné plus haut, il s’agit d’une forme de cancer du sang. Elle se manifeste par la multiplication de cellules jeunes dans la moelle osseuse, et par suite dans le sang. Ces jeunes cellules sont immatures, ne sachant accomplir aucune fonction. Au lieu de mûrir, et de participer au transport de l’oxygène ou à la défense immunitaire, ces cellules immatures continuent de se multiplier jusqu’à envahir la moelle osseuse. Elles ne s’arrêtent pas là, elles vont jusqu’à empêcher la création de cellules fonctionnelles. L’organisme vient donc à manquer de cellules fonctionnelles, n’ayant à sa disposition que des cellules immatures.

Quelques caractéristiques de la leucémie

La leucémie n’est pas une maladie à laquelle une catégorie de personnes échappe. Tout le monde peur contracter la leucémie. Toutefois, les enfants et les personnes âgées de plus de 60 ans sont plus concernées.

Il existe plusieurs types de leucémie dont la leucémie aiguë, la leucémie chronique et la leucémie myéloïde.

  • La leucémie aiguë mène à l’urgence médicale, car cette dernière évolue très vite. Les choses peuvent rapidement empirer si des mesures ne sont pas prises.
  • La leucémie chronique n’est rencontrée que chez les personnes âgées. Les symptômes sont plutôt moins bruyants, et se manifestent tardivement. Ce qui peut être dangereux si l’on n’est pas sur ses gardes.
  • La leucémie myéloïde (myéloblastique), ou encore lymphoïde (lymphoblastique) est caractérisée en fonction du niveau de blocage de différenciation de la cellule leucémique.

Les symptômes

Toute maladie s’accompagne de symptômes, et ceux de la leucémie sont loin d’être les plus supportables. Tout d’abord, le malade va commencer à avoir de la fièvre. Suivront ensuite les infections à répétition. Nous parlons notamment de bronchites et d’angines. Le manque de cellules sanguines fonctionnelles va causer une anémie, qui provoquera à son tour de la fatigue. Les autres symptômes sont vraiment liés au dysfonctionnement sanguin, c’est le cas de la perte de poids, une mauvaise coagulation, les saignements anormaux, les ecchymoses, des ganglions, des anomalies au niveau de la peau, et même du cerveau. Au sein des traitements médicaux disponibles, nous avons par exemple la chimiothérapie et la greffe de la moelle osseuse.

le Vécu de LOULOU

« Cela faisait une semaine et demie que Loulou voyais toutes sortes de médecins pour son mal de cheville et le verdict fût établi grâce à une prise de sang qui révéla tel un coup de massue : une Leucémie Lymphoblastique aiguë. Depuis le 30 mai alors que le diagnostique ne fut posé que le 13 juin Loulou avait vu : les médecins urgentistes, pédiatre, traumatologue hors un Seul Le Docteur Hannequart qui est devenu notre médecin traitant pensa à la prise de sang. En 1 heure de temps je failli perdre mon fils qui passa 6 semaines en réanimation. Absences scolaires, Tracas et Organisation Fortuite au rythme de la santé de mon 1er garçon fut Nécessaire alors que je suis maman de 4 autres enfants. Sa petite Sœur âgée a l’époque d’1 an voulu dans un premier temps débranché son frère maintenu en vie par diverses perfusions pour enfin mûrir très vite en maturité de part l’absence de son frère à la maison : même ma petite fini par réaliser qu’il s’agissait d’une question de vie ou de mort de son grand-frère. Depuis ils sont inséparables. L’ensemble de la Fratrie a fini par réaliser la fragilité de Lorenzo que l’on appela Loulou car c’est alors qu’il failli encore nous quitter à 2 fois consécutives qu’il me dit « Cette Fois : Monte la Maman Cette Association ». Ce fut Bien Entendu Chose Faite et depuis Notre Association vient en aide à Lorenzo qui est toujours en traitement mais notre Association vient également en Aide à D’autres enfants atteints eux aussi de cette terrible maladie ainsi qu’à leur Famille. »

En conclusion la Présidente de l’association « Au nom de LOULOU  » Caroline.G

Même s’il existe de nombreuses sortes de Leucémies, même si les traitements sont très longs entre deux et cinq ans : il est nécessaire d’être bien entourés et de ne jamais perdre espoir car 80 pour cent de ces enfants guérissent. Faire un Don à la Ligue Aide Beaucoup les Chercheurs car Actuellement les Traitements ne sont pas encore adaptés aux enfants qui sont encore trop nombreux à subir les aplasie consécutives. Enfin il est également nécessaire de donner son sang, ses plaquettes et sa Moelle Osseuse.

Retrouvez toutes les informations nécessaires aux Solutions Possibles auprès de Notre « Au Nom de Loulou » notre Priorité est d’aider les Enfants atteints de Cancer et Leur Famille : je laisse le soin du reste à notre Ami et fidèle partenaire : « Le Coureur et son Fils », À Votre Service, Caroline G. Maman de Lorenzo et présidente de l’association « Au Nom de Loulou » (Lutte contre les Cancers Pédiatriques)

Retrouvez 🌈 Nous sur :

https://www.facebook.com/Au-nom-de-Loulou-118957416171382/

https://www.ligue-cancer.net/

https://www.facebook.com/liguecancernord/

https://www.facebook.com/laligue77/

https://www.facebook.com/lecoureuretfils/

A PARTAGER et n’hésitez pas …. ON EST Là