Arnold Chiari, d’endométriose, d’Ehlers Danlos, de névralgie d’Arnold et de moëlle attachée basse.

Qu’est-ce que le syndrome de Ehlers Danlos ?
Le syndrome d’Ehlers-Danlos est une maladie génétique. Elle s’attaque au tissu
conjonctif. Il s’agit du tissu à l’intérieur du corps qui supporte l’organisme. Cette
maladie héréditaire très rare provoque une souplesse anormale des articulations, de
la peau et des tissus. Elle provient d’une production anormalement faible de
collagène. Il s’agit d’un type de protéine que le corps produit de façon naturelle.
C’est elle donne son élasticité et sa force aux tissus de l’organisme.
La cause de cette maladie est presque exclusivement génétique. Parfois, la
malformation spontanée peut toucher n’importe qui, sans crier gare. Cependant, un
parent atteint de la maladie a une chance sur deux de transmettre la malformation à
son enfant. Fort heureusement, le syndrome d’Ehlers-Danlos ne met pas en jeu le
pronostic vital des patients et les personnes atteintes du syndrome ont une
espérance de vie égale à la moyenne. La maladie ne connaît pas à ce jour de
traitement définitif.

Qu’est-ce que le syndrome de moelle bas ?
Le syndrome dit de moelle bas est une malformation génétique. Elle touche
l’extrémité la plus basse de la moelle épinière. Cette dernière se retrouve, à la
naissance, anormalement fixée à l’extrémité inférieure de la colonne vertébrale.
Lorsque l’enfant grandit, la moelle épinière n’est alors pas en mesure de s’ajuster à
cette croissance. La colonne vertébrale, de fait, s’étire, puisque la traction axiale est
continue, ce qui entraîne des difficultés à marcher et à se mouvoir de façon
générale. En effet, dans la mesure où la moelle épinière ne peut pas se déplacer en
toute liberté dans la colonne vertébrale comme c’est normalement le cas, la maladie
peut provoquer, sur le long terme un handicap. Les intestins et la vessie sont aussi
affectés par le syndrome. Une opération chirurgicale permet, cependant, de
résoudre ces complications en soulageant l’extension de la moelle épinière.

La névralgie d’Arnold Chiari, qu’est-ce que c’est ?
La névralgie d’Arnold Chiari est une malformation congénitale. Elle provoque une
douleur intense que les patients décrivent comme une décharge électrique
spontanée qui survient suite à un mouvement brusque. Cette douleur est d’origine
exclusivement nerveuse. Elle est provoquée par la compression d’un nerf appelé
nerf d’Arnold ou encore nerf grand occipital. La névralgie d’Arnold Chiari est une
maladie rare. La partie la plus basse du cervelet repose, en raison de cette
malformation, non plus sur la base du crâne comme ce devrait être le cas, mais
pousse au contraire sur le trou occipital à la place du tronc cérébral. La moelle
épinière est immédiatement affectée, puisque la pression qu’elle subit est ainsi plus
importante, entraînant de multiples symptômes.

Les symptômes de la névralgie d’Arnold
Les maux de têtes sont les premiers signes avant-coureurs. Toutefois, cette
malformation peut également provoquer des troubles de déglutition, des vertiges et
des vomissements, une nuque douloureuse, une mauvaise stabilité, des
fourmillements dans les extrémités (mains et pieds) ou encore des difficultés à
s’exprimer.


Les causes de la névralgie d’Arnold
La névralgie d’Arnold Chiari est provoquée par une lésion ou encore une irritation
des fibres nerveuses du nerf d’Arnold. Ces lésions cérébrales peuvent naître suite à
un traumatisme crânien entraîné par un accident grave ou à un stress physique du
nerf.

Un traitement pour la névralgie d’Arnold ?
Les douleurs liées à la névralgie d’Arnold Chiari peuvent être si intenses qu’elles en
deviennent invalidantes, néanmoins, elles peuvent être atténuées. Aujourd’hui, le
seul traitement de la névralgie d’Arnold Chiari possible est le recours à une
opération chirurgicale. Elle vise à soulager la pression exercée sur la moelle épinière
et le cervelet. Les troubles neurologiques ne pourront toutefois qu’être stabilisés ou
diminués.

Quel sont les symptômes de l’endométriose ?

Résultat de recherche d'images pour "endométriose"

1- Les symptômes douloureux

Douleurs pelviennes chroniques. Douleurs pendant les rapports sexuels (dyspareunie profonde) Signes urinaires : Difficulté pour uriner (dysurie), présence de sang dans les urines (hématurie) Signes digestifs : Douleur à la défécation, sang dans les selles (rectorragies)

Je vous présente MONA qui ma contacter et ma parler de ces 3 maladies et ma raconter son histoire dont voici , a lire et partager autour de vous .

Comme promis, voici mon histoire:

À 23 ans, j’étais une jeune femme en pleine santé. Pourtant un matin de juin 2005, je me suis réveillée avec de violents maux de tête et des vertiges. Je ne tenais plus débout. J’ai vu beaucoup de médecins. La plupart pensaient que j’étais dépressive et refusaient même de me faire passer des examens. Finalement, un orl que je connaissais de longue date a accepté de me prescrire une IRM cérébrale. On trouva un kyste inopérable au cerveau ainsi qu’une malformation d’Arnold Chiari. Pour faire simple, mon cervelet était en train de descendre dans mes cervicales et cela provoquait une hypertension intracrânienne. Le liquide céphalo-rachidien ne circulait plus correctement et il a fallu m’opérer. J’ai donc subit une très grosse chirurgie du cerveau pour m’éviter de devenir tétraplégique. Mais les maux de tête sont restés et j’ai du apprendre à vivre avec. En plus, le nerf d’Arnold a été abîmé de façon irréversible lors de cette intervention et j’ai donc une névralgie d’Arnold en permanence.
Après plusieurs années de combats et d’adaptation, je reprends une vie presque normale. Je vis avec la douleur et la fatigue mais je parviens à reprendre des études, à me marier et à avoir deux beaux petits garçons.
En 2016, ma vie bascule à nouveau. Moi qui ai toujours travaillé sur un poste adapté à mon handicap invisible, je suis mutée. Et malheureusement, mes nouvelles conditions de travail sont déplorables et se révèlent même dangereuses pour ma santé. Malgré mes plaintes répétées auprès de mon employeur, rien n’est mis en place pour me faciliter la vie et mon état se dégrade de façon fulgurante.
Fin 2017, mon corps me lâche. Je ne tiens plus debout, ma jambe gauche se paralyse, la douleur et la fatigue me clouent au lit. J’y resterai pendant quatre longues années. D’autres pathologies se développent. On me découvre une endométriose profonde pour laquelle je subirais deux chirurgies dont une qui se compliquera en urgence vitale (péritonite aiguë). On découvre également que je suis atteinte du syndrome d’Ehlers Danlos. Et encore bien d’autres choses (bursites aux deux hanches, malformations carotidiennes, insuffisance mitrale, et j’en oublie).
Depuis le fond de mon lit, je commence à lire toutes les études publiées en français, anglais et espagnol sur la malformation d’Arnold Chiari. Je commence à comprendre qu’il existe des liens entre certaines de mes pathologies. Et que parfois, une autre maladie peut en être la cause: la maladie du filum ou moëlle attachée basse. Je me renseigne et je comprends que cette dernière n’est pas reconnue en France. En effet, la moëlle attachée basse est une pathologie qui n’existe même pas aux yeux des neurochirurgiens français. Je décide de rassembler le courage et le peu de force qu’il me reste pour partir en Italie, à la rencontre d’un neurochirurgien spécialisé dans cette pathologie. Après m’avoir fait passer une irm particulière, il m’annonce que ma moëlle épinière se termine une vertèbre trop bas. Elle subit une traction constante vers le bas ce qui explique la descente de mon cervelet 16 années plus tôt. Elle est égale la cause de la paralysie de ma jambe gauche. Ce neurochirurgien de génie me propose de m’opérer et de faire une section du filum terminal. Seulement 4h après la chirurgie, je retrouve l’usage de ma jambe gauche.
Cela va faire bientôt 1 an, que j’ai été opérée. Les bénéfices sont incroyables. Je fais de la course à pied, je suis moins fatiguée et mes douleurs sont aussi moins violentes. Bien sûr, je serai toujours malade et handicapée mais cette chirurgie a considérablement amélioré ma vie. Et je suis la preuve vivante qu’il ne faut jamais perdre espoir.



Vous souhaitez contacter MONA https://www.instagram.com/mona.artiste.officiel/
VOUS SOUHAITEZ RECEVOIR PAR MAIL LE PROCHAIN ARTICLE , SIMPLEMENT inscrit ton mail merci c’est gratuit :

SOUTENEZ CE PROJET POUR CELEBRER LA VICTOIRE DE LA VIE SUR LE CANCER

Soutenez ce projet pour célébrer la victoire de la vie sur le cancer !

Il s’agit d’un projet fou : celui de faire le tour du massif du Mont-Blanc pour lutter contre le cancer. Ce projet s’adresse aux personnes en rémission ou ayant été en rémission ainsi qu’à toute personne sensible à cette cause !

En quelques mots, le tour partira de Chamonix et fera une boucle pour revenir à la ville de départ. Au total, c’est plus de 170 kilomètres de marche en 15 jours. Il s’agit donc de faire entre 13 et 15 kilomètres par jour pour atteindre le Mont-blanc, où nous y ferons une halte de 2 jours.

Déroulement de ce projet et conditions

Ce projet est prévu pour se dérouler du 15 au 30 juin 2024. Les personnes qui seront sélectionnées devront se rendre à Chamonix par leur propre moyen (train, voiture,…) et à leur charge. Dès leurs arrivées à Chamonix, la cagnotte prendra en charge la première nuit avant de commencer ce périple.

L’équipe sera composée d’un médecin cancérologue pour pallier à tout souci de santé durant la marche, un infirmier pour seconder le docteur et rassurer les enfants, un photographe pour les photos souvenirs qui sera accompagné d’un journaliste qui réalisera des interviews des participants. Ce projet comprend également le guide, mon fils et moi.

Les participants peuvent s’inscrire gratuitement pour avoir une chance de participer à cette grande marche. Nous sélectionnerons un maximum de 5 adultes en rémission de divers cancers et 2 enfants avec leurs accompagnants.

La cagnotte prendra en charge les frais de ce projet, comprenant également la dernière nuit après les 15 jours de marche.

Financement du projet

Nous prévoyons un budget comprenant les repas et les nuits aux refuges pour un montant de 60€ par nuit et par personne. Ce montant doit être multiplié par le nombre de personnes constituant le groupe (environ 15 personnes) et ce pour toute la durée de l’événement, c’est-à-dire pendant 15 jours. Le montant de la cagnotte à atteindre pour réaliser le projet est de 23 000€.

Si vous souhaitez participer à la lutte contre le cancer en contribuant – même modestement – à ce projet, vous ferez des heureux et permettrez de célébrer la victoire de la vie sur le cancer !

D’autre part, si le plafond de la cagnotte n’est pas atteint en 2023, alors le montant récolté sera reversé aux associations de luttes contre le cancer (qui ont financé en partie) , et à la ligue contre le cancer.

Calendrier du projet

Inscription pour participer au projet jusqu’à fin 2022. Vous devrez alors envoyer courant janvier 2023, un certificat médical validé par le cancérologue qui nous accompagne.

Sélection des heureux participants le 25 décembre 2023. La liste officielle des inscrits et des partants sera accessible sur le site et sera actualisée tous les 3 mois.

Nous nous retrouverons tous le 15 juin 2024 à Chamonix pour participer à cette belle aventure !

Vous pouvez retrouver toutes les informations sur mon site internet. Vous pouvez également vous inscrire dans le groupe pour suivre à travers les photos et les interviews nos participants durant ce voyage ! Bonus : il y aura des lives en direct du Mont-Blanc !

POUR VOUS INSCRIRE !

POUR NOUS SOUTENIR :

la cagnotte en ligne chez LA CAGNOTTE DES PROCHES

https://app.lacagnottedesproches.fr/cagnotte/le-tour-du-massif-du-mont-blanc-contre-le-cancer/

ou

VOUS SOUHAITEZ réaliser un don pour soutenir le projet et aider à le réaliser , MERCI

Choisir un montant

€5,00
€15,00
€20,00

Ou saisissez un montant personnalisé :


Votre contribution est appréciée.

Faire un don

pour nous suivre et nous contacter : vatinxavier59@gmail.com

affiches a télécharger et à partager :

PLUS INFOS voir page https://lecoureuretsonfils.blog/le-tour-du-massif-du-mont-blanc-contre-le-cancer/

Cancer du cerveau et gliomes

Le cancer du cerveau : définition

Quelle que soit la localisation d’une tumeur, celle-ci est composée d’un amas de cellules qui se multiplient de manière aléatoire et anarchique. Une tumeur peut être aussi bien bénigne, c’est-à-dire sans conséquence grave sur la santé du patient ou maligne. Dans ce cas, la tumeur peut se généraliser et entraîner le décès du patient. Une tumeur dite cérébrale peut se développer dans toutes les régions cérébrales. Bien qu’elles ne représentent que 1 % des cancers aujourd’hui dans le monde, elles constituent l’une des premières causes de mortalité liée aux maladies tumorales.

Bien souvent, les tumeurs cérébrales ne sont que secondaires. Autrement dit, elles naissent du processus de métastases, la multiplication des cellules cancéreuses, provenant d’un autre cancer antérieur situé dans une autre partie du corps du patient. Par exemple, un cancer du poumon, de la peau ou encore du sein peut favoriser l’apparition d’un cancer du cerveau. L’inverse n’est toutefois pas vrai. Les cancers du cerveau ne provoquent pas de métastases dans le reste des organes. Certaines cellules sont plus particulièrement impliquées dans l’évolution des tumeurs cérébrales. On parle, en effet, des cellules gliales. Ce sont des cellules cérébrales qui entraînent des gliomes. Les gliomes sont des tumeurs cérébrales de “bas” ou de “haut” grade plus courantes chez les enfants ou les adolescents.  

Origines du cancer du cerveau

Certains cancers sont héréditaires, néanmoins, ce n’est pas le cas des tumeurs cérébrales. Il existe pourtant une certaine prédisposition génétique chez les patients concernés qui peut augmenter le risque d’être atteint de ce type de cancer. Dans la plupart des cas, l’utilisation de substances nocives comme celles employées dans la fabrication de produits issus du pétrole est un facteur de risque majeur. De même, être exposé de manière persistante à des rayons ionisants, ou encore l’origine ethnique du patient multiplient ses chances d’être exposé à ce type de tumeur. 

En particulier : les gliomes du tronc cérébral

Les gliomes du tronc cérébral sont des tumeurs cérébrales fréquentes chez les patients  enfants et adolescents. Elles surviennent dans la majorité des cas chez les enfants de trois à dix ans. Elles sont relativement rares chez les patientes adultes (seuls 2 % des personnes atteintes de gliome sont des adultes, ils représentent donc une minorité). Les gliomes, d’un point de vue physiologique, naissent dans le tronc cérébral aussi appelé “pont”. Ce type de tumeur est d’ailleurs appelé de la sorte d’après son emplacement à la base du cerveau. Le plus souvent, le gliome se développe au centre même du tronc cérébral. Ce positionnement rend particulièrement difficile la réalisation d’une chirurgie. 

Le développement lent de certains gliomes permet au patient de vivre longtemps sans avoir besoin de prendre un traitement dans l’immédiat. Ce traitement est incontournable du moment que la tumeur commence à poser des problèmes de santé. Il existe certaines chirurgies en mesure de retirer les gliomes, mais elles ne peuvent être opérées que sur petite partie des gliomes. Leur classement en plusieurs catégories est, en effet, nécessaire pour choisir le traitement approprié.

Les types de gliomes du tronc cérébral

Il existe trois catégories de gliomes : l’épendymome, l’astrocytome et enfin l’oligodendrogliome. Cette classification est réalisée en fonction de leur degré de malignité. En effet, les gliomes appartiennent soit à une catégorie de “bas degré” soit une catégorie de “haut degré. 

Gliome du tronc cérébral de bas degré

Les cancers de “bas degré” ou de “bas grade” sont appelés de la sorte, car ils se développent plus lentement et ils sont moins susceptibles d’entraîner chez les malades des conséquences graves sur le long terme. Ils sont donc moins dangereux. C’est le cas de l’astrocytome. Ce type de gliome a le mérite de posséder des bordures nettes. Ainsi, la tumeur est plus facile à retirer lors d’une chirurgie. Les médecins tentent alors d’enlever la plus grande partie possible de la tumeur, car ils peuvent avoir une vision claire sur le tissu cérébral sain et celui qui ne l’est pas.

Gliome du tronc cérébral de haut degré

Les cancers de “haut grade” ou de “haut degré” sont susceptibles de se propager de manière beaucoup plus rapide et agressive. Ils sont bien plus dangereux que les premiers. L’oligodendrogliome ainsi que  l’épendymome sont deux types de tumeur très invasive. Le gliome croît alors très rapidement. Le taux de survie est, malheureusement, mince. Toutefois, il existe des traitements. Un médecin peut administrer une chimiothérapie ou une radiothérapie si la chirurgie semble impossible (risque trop grand de lésions cérébrales graves) ou si elle ne fonctionne pas. La chimiothérapie consiste en un traitement par le biais de substances chimiques visant à tuer les cellules cancéreuses. La radiothérapie, quant à elle, permet d’entraîner des dégâts importants au niveau de l’ADN, lésions qui empêchent les cellules de cancer de se multiplier.

Le gliome optique

Les gliomes optiques se distinguent des gliomes du tronc cérébral. Ils sont localisés, comme leur nom l’indique, le long des nerfs optiques. Les gliomes optiques sont presque toujours bénins, de “bas grade”, leur croissance est, en effet, très lente. Néanmoins, ils peuvent entraîner un trouble de la vue, voire une perte importante de la vision si la tumeur n’est absolument pas traitée. Ce type de tumeur est visible à l’aide de symptômes externes : le nerf optique enfle, il est possible d’observer des mouvements oculaires inhabituels, mais également, dans certains cas, des changements drastiques d’humeur et de personnalité. Bien que ses origines demeurent inconnues, le gliome optique est bien souvent associé à une neurofibromatose type 1 (NF1), une maladie génétique rare.

Retrouver nos articles sur les témoignages et des associations qui se battent .

Vous souhaitez recevoir par mail le prochain article , un simple geste , votre mail et ABONNEZ-VOUS merci de votre soutient .

la leucémie chez les enfants

Tout savoir sur la leucémie chez les enfants

La leucémie est une forme de cancer qui peut toucher toutes personnes de tout âge. Elle est particulièrement connue sous le nom du cancer du sang. Cette maladie résulte d’une surproduction de globules blancs anormaux dans le sang. Elle se traduit sous plusieurs aspects, dont la durée du développement et du traitement est différente. Dans cet article, vous allez découvrir les causes, les manifestations et les traitements de cette maladie chez les enfants.

La leucémie, qu’est-ce que c’est exactement ?

La leucémie est un cancer qui touche les cellules de la moelle osseuse occasionnant une création excessive de globules blancs défectueux. Cependant, les globules blancs sont responsables du combat contre les infections qui entrent dans notre organisme. Ce qui signifie qu’une infection ou une maladie peut nous être fatale, puisque notre système organique n’a pas suffisamment de quoi lutter tout seul.

Quelles sont les causes de la leucémie ?

La moelle osseuse est la responsable de la fabrication de toutes les cellules sanguines dont notre corps a besoin. Elle est composée de cellules-souches qui vont mûrir, se multiplier et se transformer en cellules sanguines. Différentes altérations peuvent survenir entre temps. C’est-à-dire lors de la maturation. Cela entraînera la formation de globules blancs immatures, qui ne sont, non seulement, pas capables d’assurer leur rôle, mais qui en même temps se multiplient trop rapidement. Leur accumulation perturbe le développement des cellules sanguines et ceci a un impact direct sur notre organisme.

En outre, bien que cela n’ait pas encore eu des résultats exacts, les scientifiques suggèrent que la leucémie a des origines héréditaires et environnementales. Certains cas recensés ont présenté des rapports génétiques au niveau du chromosome appelé Philadelphie. Pour ce qui est des facteurs environnementaux, on a pu remarquer qu’à part les antécédents de chimiothérapie, l’exposition à certains produits chimiques et aux rayonnements ionisants peut également être la cause de la leucémie.

Comment se passe le diagnostic de la leucémie chez un enfant ?

Il existe deux approches pour identifier la leucémie. Un test sanguin est la manière la plus simple qui compose le diagnostic. Le prélèvement d’un échantillon de sang permet de vérifier le taux de globules blancs ou de plaquettes sanguines anormaux. Ce qui pourrait être un signe de la présence de la leucémie. Une biopsie de la moelle osseuse retirée de la hanche permet de trouver plus de détails. À savoir les caractéristiques des cellules cancéreuses. C’est cette analyse qui permet ensuite de déterminer les traitements adéquats.

Quels sont les symptômes de la leucémie ?

Les signes sont très variés. Cela dépend du type de leucémie. Une leucémie aigüe présente par exemple les mêmes symptômes qu’une simple grippe qui apparaissent d’un seul coup. Alors que ceux de la leucémie chronique apparaissent graduellement. Voici quelques manifestations à surveiller chez votre enfant : la fièvre, une fatigue persistante, l’anémie, un manque d’appétit qui conduit à une perte de poids, des saignements ou apparences fréquentes d’ecchymoses, une sudation excessive, des douleurs aux os, etc. Bien entendu, les mêmes symptômes n’indiquent pas toujours la même maladie. Tout comme certaines personnes peuvent présenter d’autres manifestations.

Quels sont les différents types de leucémie ?

On classe deux grandes catégories de leucémie. Elle est dite aigüe quand la prolifération des cellules sanguines anormales se fait de manière précipitée. La leucémie aigüe requiert un traitement rapide et assez agressif. Une leucémie chronique, quant à elle, indique une multiplication lente des cellules cancéreuses. Ces dernières sont déjà plus matures et restent fonctionnelles pour un certain moment. Dans ce cas, il est fort possible qu’une personne ait vécu avec depuis des années sans qu’on ne l’ait remarqué. En outre, quatre types de leucémie sont les plus connus. À savoir : LMA, LMC, LLA et LLC.

La leucémie myéloïde

Ce type de leucémie affecte les cellules-souches sanguines dans la moelle osseuse. Elle fabrique des globules blancs anormaux. On reconnaît ici la leucémie myéloïde aigüe LMA qui est la forme la plus répandue chez les adolescents et les jeunes adultes. Elle apparaît de manière soudaine et peut atteindre toutes personnes de tout âge, même les enfants.

Il existe également la leucémie myéloïde chronique LMC qui est très commune chez les personnes âgées de 25 à 60 ans. Son développement est lent. Ceci prend parfois des mois, voire des années, et les symptômes se montrent au fur et à mesure que le nombre de cellules cancéreuses présentes dans le sang ou la moelle osseuse augmente. Un traitement peut être pris sur une certaine période.

La leucémie lymphoblastique

C’est l’aspect de leucémie qui affecte les lymphocytes. La leucémie lymphoblastique LLA aigüe est la forme la plus répandue chez les jeunes enfants. Elle apparaît soudainement et comporte une évolution rapide sur quelques jours. Plusieurs autres sous-types de LMA ont déjà été remarqués. Pour les personnes âgées de 60 à 70 ans, on notifie souvent le cas d’une leucémie lymphoblastique chronique LLC. Les personnes atteintes de ce type de leucémie ne présentent très peu voire aucune manifestation de la maladie pendant plusieurs années. Mais elles expérimentent par la suite une phase durant laquelle les cellules défectueuses se multiplient soudainement de manière conséquente.

plus infos clique

Pour recevoir par mail le prochain article sans rien faire :

VOICI certaines associations a contacter et partager l’article pour sensibiliser plus de MONDE .MERCI

Des coccinelles Rouges Pour Thomas | Facebook

(1) Association Tous Pour Jays | Facebook

(1) Au nom de Loulou | Facebook

(1) ALINE en lutte contre la leucemie | Facebook

Association Ibad El Rahmane , l’association contre le cancer en Algérie

Toute personne concernée par le #cancer vous n’êtes plus seuls à être seul la période que vous vivez actuellement vous isole peut-être sans dont voudriez vous partager ce moment avec d’autres personnes afin de mieux comprendre et affronter la maladie , l’association IBAD EL RAHMANE lutte contre le cancer vous propose de la rejoindre afin de réduire l’éloignement et l’isolement que vous pouvez ressentir .
La ou les groupes auxquelles vous participez , vous trouvez un enrichissement personnel qui vous aidera
Le groupe de parole avec l’accompagnement d’une psychologue : le groupe atelier créa
L’association IBAD EL RAHMANE place la personne malade au cœur de ses engagements lui assurant des soutiens psychologique et financier .
La présidente : NEHARIA AMEL

أي شخص مصاب بالسرطان لم تعد بمفردك في الفترة التي تعيشها حاليًا قد يعزلك والذي بدونه ترغب في مشاركة هذه اللحظة مع أشخاص آخرين من أجل فهم المرض ومواجهته بشكل أفضل ، جمعية IBAD EL RAHMANE تدعوك محاربة السرطان للانضمام إليها لتقليل المسافة والشمس الذي يمكن أن تشعر به.
المجموعة أو المجموعات التي تشارك فيها ، تجد الإثراء الشخصي الذي سيساعدك
مجموعة المناقشة بدعم من طبيب نفساني: تخلق مجموعة ورشة العمل
تضع جمعية عباد الرحمن المريض في صميم التزاماتها ، حيث تقدم الدعم النفسي والمالي.
الرئيس: نهارية أمل

Plusieurs actions qu’ils réalisent durant l’année et qui renouvelle :

.Nettoyage du cimetière METTRE DES PANNEAUX EN MÉTAL SUR LESQUELS ON ÉCRIT VERSETS CORANIQUE PLANTATION DES ARBRES METTRE DES PNEUX EN COULEUR QU’ON UTILISE COMME POT DE FLEURS

.SDF Chaque semaine pour les SDF repas chaud, vêtements, et couvertures Accompagné par des médecins consultation sur place

.DES SORTIES EN PÉRIPHÉRIQUE D’ARZEW POUR LES GENS NECESSITEUX UNE CARAVANE-couvertures, vêtements, alimentation À compagnie par des médecins et médicaments consultation sur place

.Des visites aux niveaux des hôpitaux pour les cancéreux et d’autres malades Une collation-eau ,jus,lait,fruit, un produit laitier Plus couches adulte et enfant

.Un concours de hifd el coraan el mawlid nabawi à chérif Un concours inter-mosquée pour les enfants d’Arzew Cadeaux et réception

.Organiser des journées pour le don du sont au profil des malades cancéreux enfants et adultes

.Organiser des journées pour le don du sang au profil des malades cancéreux enfants et adultes

.Une aide financière en ce qui concerne le bilan médical analyse , IRM ,scanner et radio

organiser un séminaire dont le thème est cancer et dépistage Avec des oncologues, médecins, malades Réception, transport prise en charge

Des sorties aérées excursions pour les malades cancéreux Transport’ collation, animation afin d’apaiser la douleur moral du malade.

VOUS SOUHAITEZ LES AIDEZ , partager l ‘article , faite connaitre l ‘association ils recherchent des dons médicaments et des chaises roulantes pour les malades .

نطلب من المحسنين مساعدة مرضى السرطان ببعض الأدوية الخاصة بالمرض كما هناك مرضى بأمس الحاجة لكراسي متحركة

Association Ibad El Rahmane

03 avenue Emir AEK Arzew, 31200 Arzew

pour les suivre dans leurs actions , partager leur page ou les contacter : Association Ibad El Rahmane | Facebook

Accueil | -ibad-el-rahmane (wix.com)

MERCI a vous de partager tous unis contre le CANCER

A suivre

AU NOM DE LOULOU 2022

Notre Association est une Association Loi 1901 qui a pour objectif d’apporter  un Soutien aux Familles d Enfants Atteints de Cancers et de réaliser les rêves de certains .

( Lorenzo Carlier : le Fils de la Présidente). 

L’ASSOCIATION effectue des visites au domicile des Enfants Atteints de Cancers,   visite les Enfants Gravement Malades à l’hôpital et gâte les Enfants lors des Anniversaires et lors des Différentes Fêtes tout au long de l’année (Noël, Pâque, Halloween … )

Nous Accompagnons également les parents lors du départ d’un enfant lorsque le corps hospitalier annoncent qu’il n’y a plus d’autres issus que l’arrêt des traitements nous restons présents grâce à notre permanence d’écoute 24 h sur 24 h .   

L’ASSOCIATION travaillent également au contact d’autres grandes Association ( Rêves,  les Petits Princes, Gravir mon Everest, Rêve d Ange … ) afin de Réaliser les Rêves d Enfants Gravement Malades.

Pour l’Association « Au Nom de Loulou « ,la collaboration est de mise et le fait de travailler avec d’autres associations sportives telle la Tim Triathlon Maubeuge donne de l’élan à tout ses enfants méritant d’avoir également un combat de compétiteurs.

L’année dernière 3 Familles ont eu la Chance de partir en Vacances grâce à une Association Partenaire qui a offert le gîte, Notre Association à contribué aux frais de Transports et de Couverts (déjeuner, petit déjeuner, goûter et soupers) 

Voici notre dernier événement, nous sommes actuellement en train de réunir les Pâques des enfants malades de régions et un Projet Marionnettes va Bientôt Voir le jour afin de Stimuler l’imagination des héros du quotidien que nous accompagnons. Nous remercions  » LE COUREUR ET SON FILS  » pour son Article et Nous Lui Apportons Tout Notre Soutien pour  » Le Tour du Massif du Mont Blanc  » en 2024 car en Effet Notre Hymne est que  » Seul on va vite mais que C’est Ensemble que Nous Allons Loin… « 

POUR les joindre FACEBOOK  » AU NOM DE LOULOU « 

Retrouvez notre article de 2021 il y a 1 an ( https://lecoureuretsonfils.blog/2021/04/04/au-nom-de-loulou-2021/ )

Vous souhaitez recevoir par mail le prochain article , un simple geste , votre mail et ABONNEZ-VOUS merci de votre soutient . ( rendez-vous le 4 avril pour un spécial LEUCEMIE chez les ENFANTS )

Le mois de Mars et le cancer colorectal

Les chercheurs de l’institut du Cancer de France alertent sur le cancer colorectal. En effet, il tient la troisième position de la liste des cancers les plus fréquents, et la deuxième place des cancers les plus dangereux et meurtriers en France.

Cette maladie touche près de 45 000 personnes par an. Mais tout comme le cancer du sein, le cancer colorectal peut être guéri dans plus de 90% des cas si il est détecté tôt. Nous connaissons déjà Octobre rose, mois dédié au dépistage du cancer du sein, mais nous ignorons que le mois de Mars lui, est dédié spécialement à la sensibilisation au dépistage du cancer colorectal. La couleur qui lui a été attribuée est le bleu.

Mars Bleu : ça vous dit quelque chose ?

Le Ministère de la Santé, l’Institut National du Cancer et l’Assurance Maladie collaborent chaque année afin d’organiser Mars Bleu. Il s’agit d’un rendez-vous annuel qui vise à sensibiliser et informer au mieux les gens au sujet du cancer colorectal.

L’objectif principal d’une telle campagne annuelle est de faire prendre conscience à chaque personne, hommes et femmes que le cancer ne prévient pas, et que lorsqu’il est détecté avant évolution, les chances de guérison sont très élevées. Le dépistage est simplement un test immunologique. Ce dernier n’évite certes pas les cancers, mais permet néanmoins d’établir un diagnostic anticipé. Lorsque la prise en charge médicale est mise au point rapidement, les chances de rémission sont considérables.

Qui est concerné ?

Le cancer colorectal survient chez l’adulte âgé de 50 à 74 ans, hommes et femmes sont concernés. Pourtant, plus de deux tiers de la population française ignorent l’étape fondamentale du dépistage.

Chaque deux ans, les personnes concernées par la tranche d’âge citée reçoivent un courrier qu’elles doivent présenter à leur médecin traitant afin de leur rappeler de se faire dépister. Ce dernier leur remettra le kit nécessaire au test. Aucune crainte, c’est complètement gratuit, facile à utiliser et les résultats sont présentés rapidement. Cependant, par manque de sensibilisation, 70% des français ne prennent pas les choses au sérieux et ne se font pas dépister. La Commission Européenne œuvre pour atteindre un taux de participation au dépistage de 45%. Cet objectif est le seuil minimal visé.

Le ruban Bleu pour symboliser le cancer colorectal

Chaque maladie est symbolisée par un ruban d’une couleur précise: le rose pour le cancer du sein, le rouge pour le sida, ou même le ruban jaune pour le cancer des os. Le bleu a été attribué aux cancers colorectaux et aux cancers de la prostate chez les hommes.

Mars Bleu chez les associations

De plus en plus d’associations soutiennent la cause des cancers colorectaux et se joignent au mouvement de sensibilisation. La liste comprend également des Instituts et des Fondations qui œuvrent dans le cadre de cette campagne. On peut en citer quelques unes:

  • L’Institut National du Cancer;
  • l’Association de Prévoyance Santé;
  • la Fondation ARC pour la recherche sur le cancer;
  • Agir Contre le Cancer 26;
  • l’Institut Gustave Roussy.

La liste se prolonge encore davantage, n’hésitez donc pas à vous informer au sujet des associations au sein de votre ville ou auprès de votre médecin, il saura vous orienter.

A SUIVRE

Vous souhaitez un ruban bleu , offert par le coureur , abonne-toi simplement par mail et reçoit en retour votre ruban , merci , tous en bleu

l’association ACTE AUVERGNE (enfants atteints de cancer ou de leucémie au cœur des VOLCANS d’AUVERGNE )

Un peu de géographie : L’Auvergne est une région historique du centre de la France. Majoritairement rurale et montagneuse, il s’agit d’une destination prisée pour la randonnée et le ski, avec de vastes forêts et des volcans endormis tels que le Puy de Dôme. Ses nombreuses sources chaudes naturelles ont donné naissance à des villes thermales comme Vichy, réputée pour son eau minérale. Clermont-Ferrand, la ville la plus importante, abrite une université et une majestueuse église romane, Notre-Dame-du-Port.

ACTE AUVERGNE ,

une association crée 1985 , situé (63000) Clermont-Ferrand

L’association ACTE AUVERGNE a pour vocation d’améliorer les conditions d’hospitalisation et de vie des enfants atteints de cancer ou de leucémie, soignés au CHU d’Estaing à Clermont-Ferrand.

Créée en 1985, l’association est principalement gérée par des parents concernés par cette épreuve, mais aussi de jeunes adultes, anciens malades et quelques bénévoles.

ACTE AUVERGNE est membre de l’UNAPECLE  (Union Nationale des Associations de Parents d’Enfants atteints de Cancer ou de Leucémie)

www.unapecle.net

Pourquoi ?

Chaque année, 60 nouveaux cas de cancers de l’enfant sont diagnostiqués en Auvergne. La durée des traitements est longue de 6 mois à plusieurs années et les périodes d’hospitalisation répétitives allant de quelques jours à plusieurs mois sans sortie de l’hôpital.

Au cours des ces traitements difficiles, les enfants sont particulièrement fragiles physiquement et moralement. Ils sont privés de leur vie d’enfant, celle où l’on va à l’école, celle où l’on pratique son sport favori et ses loisirs. C’est parce que le combat est rude que notre association apporte régulièrement un soutien aux enfants et aux parents pour une meilleure qualité de vie par des actions au sein de l’hôpital ainsi qu’à l’extérieur.

DES ACTIVITES

LE SPORT À L’HÔPITAL , LES ENFANTS AU CINÉMA , SPECTACLE SUR GLACE , INITIATION DRONE , L’AIR DU GRAND LARGE ….. SOIRÉE KARTING POUR ACTE ADOS

EVENEMENTS :

Pour le printemps , je vous donne rendez-vous le 1 er mars 2022

Course caritative

L’association étudiante MANASTAPS vous invite à la course à pied solidaire avec en choix 2 distances soit 6km individuelle ou 4 x 1.5km relais.. le 01 MARS 2022 Départ à 19H00 Course 6km individuelle Au complexe sportif des Cézeaux

Inscriptions sur le lien

Course Caritative MANASTAPS 1er Mars 2022 (njuko.net)

Pour les contacter :

Acte Auvergne Aide aux enfants luttant contre le cancer (acte-auvergne.fr)

ACTE Auvergne | Facebook

pour vos dons et les soutenir Faire un don pour ACTE Auvergne (acte-auvergne.fr)

merci de partager et de soutenir ….

La Vie est une pute (mais ça vaut le coup)

Le 2 mars 2018, Charlotte a 2 ans, et on lui diagnostique un Neuroblastome métastatique avec gène amplifié. Nom barbare d’un cancer de stade 4, très avancé au moment de la découverte. Aujourd’hui, Charlotte a 5 ans et elle est en rémission. J’ai manqué de ce type de témoignage. Une histoire qui dirait : « J’avais une vie normale et tout a basculé. J’ai cru devenir folle, mais tout est normal, rassure-toi ». Alors j’ai eu envie de le dire aux autres parents, aux mamans qui souffrent dans leur chair à l’idée de perdre leur…

Je vous invite à lire et a acheter le livre : La Vie est une pute (Mais ça vaut le coup) Mais ca vaut le coup – broché – Caroline Léger – Achat Livre | fnac

vendu au prix de 12 .13 euros et reverser a l’institut GUSTAVE ROUSSY . merci mon amie CAROLINE LEGER de m’avoir fait un signe , et on doit s aider dans les moments difficiles . partager

LE COUREUR ET SON FILS dans  » PLUS JAMAIS SEULS FACE AU CANCER « 

Recueil inspirant de 100 témoignages sur les cancers unissant malades, aidants et soignants, il souhaite ainsi offrir une tribune aux CancerBloomers, ces battant.e.s qui ont su rebondir pendant ou après un cancer. C My new me (C’est mon nouveau moi) est un collectif qui donne la parole aux malades du cancer.Les portraits partagés sur les pages Facebook, Instagram et sur leur site racontent le cheminement de ces hommes et femmes que nous appelons « Cancerbloomers ». D’abord impuissants face à la maladie, ils ont parcouru chacun à leur façon le chemin pour reprendre leur vie en main et reconstruire leur « moi ». Ils manifestent ainsi leur soif de vivre de multiples manières : création d’une association, lancement d’une entreprise, reconversion, défi sportif, écriture, projet artistique, etc. Au lieu de se demander si tout redeviendra comme avant, il est permis d’imaginer quelque chose de plus beau après. Ils prennent ici la parole et se projettent avec ferveur dans l’avenir.

Voici mon récit a lire et partager …

RDV avec Xavier (Région Parisienne). Il allie sa passion pour la marche et son envie de protéger la nature à la récolte de dons pour la recherche sur le cancer.

En 2004, j’ai perdu un enfant à la naissance et suis tombé dans l’enfermement. Je ne parlais plus à personne…. Deux ans après, ma fille Léa est née, et en 2008 mon fils Teo.

En 2009, je me suis mis à la course à pied, cherchant une bouée de sortie. Dès mes débuts, en 2 mois, j’ai stoppé la cigarette. J’ai pratiqué très régulièrement pendant 8 ans. En 2017, j’ai participé à ma première course pour une cause, la VERTICAL TOUR EIFFEL (l’ascension de 1665 marches en 20 minutes). Arrivé en haut, j’ai eu comme un déclic, je me suis dit qu’il fallait faire un truc, je ne savais pas encore quoi.

Quelques mois après, je suis parti sur le chemin de Compostelle, seul de Paris à Tours, 330 kms en solo. J’y ai découvert un autre monde. J’ai beaucoup pensé à mon fils disparu… et mon second fils m’a dit : « Pourquoi tu ne souris plus Papa ? ».
Le partage et l’amour de soi. Avancer et ne pas se retourner.

J’ai commencé à parler à tout le monde… souriant et parlant de tout. J’ai perdu 10 kg. En revenant, je me suis dit que j’avais envie de faire quelque chose sur la nature que j’ai vue et croisée, et j’ai donc randonné pendant un an sur la région. L’été 2018, je suis parti faire le tour de l’Ile de France, 600 kms en 13 jours, où j’ai parlé de moi, de ma marche et de la nature. J’ai vu que les gens s’intéressaient à ma démarche, et des journalistes aussi. Alors, en finissant mon tour, je me suis dit que je devais continuer et j’ai dénoncé la pollution sur Paris en Octobre 2018 (le tour du périf avec un masque).
Une attachée de presse m’a alors interpellé et parlé d’une association pour les enfants atteints de cancer. Ça m’a touché. Ma grand-mère est décédée d’un cancer des os et ma mère est malade.

Alors, je fais des marches pour le cancer pédiatrique, plusieurs marches dans la nature contre le cancer. J’amène avec moi mon fils Téo, car je veux qu’il garde en lui l’image d’un père qui se bat pour la recherche et protège la nature. Il m’accompagne sur de petites distances, pour lui apprendre à respecter et à partager.

A ce jour, je marche dans toute la France. J’essaie de faire réagir et je récolte des dons contre le cancer. Je montre la nature en danger. Mon défi : un département par mois. Merci de me suivre.

https://lecoureuretsonfils.blog
https://www.facebook.com/lecoureuretfils/

VOUS SOUHAITEZ l’ACHETER , contacter sur https://cmynewme.com/

et retrouvez-le dans les magasins librairie , en ligne … fnac , amazone…

A PARTAGER un max et suivez-nous sur les chemins et sur le blog .merci